Transport et infrastructures

En route pour l’Euro 2016 (3/7)…Le chantier du Vélodrome de Marseille pousse les feux

Mots clés : Établissements sportifs couverts - Réseau routier - Sport

En cette période estivale, lemoniteur.fr vous propose un tour de France des enceintes qui accueillent l’Euro 2016. Aujourd’hui, le stade de Marseille. Profitant de la trêve estivale, le chantier du Stade Vélodrome mobilise plus 800 personnes. A la reprise à la mi-août, la tribune Ganay et les virages nord et sud pourront à nouveau accueillir les spectateurs. Il ne reste plus que Jean Bouin à reconstruire.

« Le chantier avance de façon spectaculaire depuis le début de la trêve, grâce à la mobilisation de moyens très importants. A la reprise du championnat en août, nous serons en mesure d’offrir une capacité de 48 000 places, contre 42 000 lors de la saison précédente. Si tout se passe normalement, l’agrandissement-restructuration du Vélodrome sera achevé à l’été 2014 » explique Bruno Bottela, le Pdg d’Arema.

A Marseille, sur le chantier du stade Vélodrome (un PPP de 269,4 millions d’euros), perturbé cet hiver par les intempéries, les équipes du groupement Bouygues continuent de s’affairer sans répit aux quatre coins du Vélodrome.

Sur le parvis de Ganay, la grande esplanade d’accueil du public, la pose du béton désactivé progresse rapidement et les fosses d’arbres sont prêtres à recevoir leurs premiers chênes. Tayio, en charge de la pose de la toile PTFE, a achevé la couverture du virage nord et installé les derniers lés sur la jupe de Ganay. Sur le virage sud, la pose de la charpente métallique est également terminée (le dernier méga poteau a été positionné et les palées provisoires démontées) et à l’intérieur de l’enceinte sportive, les sièges ont été posés dans le virage nord et on teste les équipements techniques de Ganay afin que tout soit prêt pour le premier match.

 

Le gros œuvre de Jean Bouin achevé en fin d’année

 

Avec ses trois tribunes prêtes à accueillir à nouveau des spectateurs, le chantier du Vélodrome se focalise désormais sur la reconstruction de Jean Bouin, lancée juste après la trêve. Pour achever à la fin de l’année le gros œuvre de cet ouvrage de 19 000 places qui culminera à plus de 50 m de haut sur 8 niveaux (10 m de plus que Ganay) et qui s’élève progressivement, les moyens engagés sont très importants: 3 grues à tour et 2 à flèches relevables installées, des équipes travaillant 6 jours sur 7 en 2 postes sur une plage horaire étendue et un recours important à la préfabrication. Le planning prévoit l’achèvement de sa charpente au 2ème trimestre 2014. Avantage de ce chantier par rapport aux autres travaux de restructuration du Vélodrome où il a fallu gérer depuis le début des opérations l’accueil de 48 matchs et de plus de 1,5 million de spectateurs : les travaux se déroulent sur un site réservé, sans interférence avec le reste du stade.

Cette nouvelle tribune va permettre la création de plus de 70 loges réparties sur trois niveaux pour accueillir les officiels et VIP mais accueillera également au premier niveau les sportifs, résidents et visiteurs sur 1800 m² de part et d’autre du tunnel des joueurs, au centre de la tribune. Des espaces presse vont être également installés à proximité de la zone sportive et au dernier niveau de la tribune.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X