Industrie/Négoce

En rajeunissant Platec, Siniat façonne sa nouvelle arme de prescription massive

Mots clés : Architecture - Produits et matériaux

L’industriel de la plaque de plâtre Siniat donne un nouveau nom et de nouvelles ambitions à sa marque spécialisée dans le sur-mesure, Platec. Avec Siniat Design et ses plaques préformées, il veut s’imposer encore davantage dans le segment de l’architecture commerciale.

A l’époque pas si lointaine où Siniat s’appelait encore Lafarge Plâtres, la marque de l’industriel qui s’était spécialisée dans les plaques sur-mesure s’appelait Platec. Trois ans après sa sortie du giron du géant cimentier, l’industriel avignonnais a décidé d’endosser complètement la marque Platec en la renommant, à partir du 1er novembre, Siniat Design. Une façon se démarquer de ses puissants concurrents Placoplatre et Knauf en pariant sur la valeur ajoutée de ses produits en plâtre.

Au sein de l’entreprise industrielle, Siniat Design fonctionne déjà presque comme une filiale à part, avec son bureau d’études intégré (six personnes), son chiffre d’affaires (3 millions d’euros en 2015) et son petit site de production (30 personnes au total), situé à Colombe, en Isère. Et désormais, ses ambitions propres. « Siniat veut faire de Siniat Design un pilier de sa stratégie vers l’architecture commerciale et un élément différenciant pour la prescription », résume Pierric Le Moullac, directeur de l’activité Siniat Design.

 

Produits finis et prêts à poser

 

Pour accompagner cette mutation, Siniat entend s’appuyer sur un tout nouveau produit : une plaque de plâtre pré-cintrée hydrofuge. Avec cette innovation, l’industriel veut s’imposer dans les salles de bains des établissements de santé, où les cloisons sont souvent courbes pour faciliter le passage des matériels roulants. « Le plafond représente 90 % de l’activité de Siniat Design, nous essayons donc de conquérir la cloison avec ce type de nouveau produit répondant à des besoins d’aménagement spécifiques », explique Frédéric Passeraud, directeur marketing et stratégie de Siniat.

L’objectif pour le fabricant : développer l’aspect décoratif des cloisons en plâtre (formes techniques, couleurs, finitions) pour proposer aux plaquistes de plus en plus de produits finis, prêts à poser.

 

Chantiers emblématiques

 

Avec Siniat Design, Siniat souhaite s’imposer auprès des prescripteurs comme le « spécialiste de l’expertise technique pour les projets architecturaux complexes », tel que le décrit son directeur marketing. Et veut écouler à la fois des petites séries et de gros volumes, sur les réalisations sur-mesure comme sur les grands projets. Deux tiers de l’activité de Siniat Design est d’ailleurs aujourd’hui assurée par la marine, avec l’équipement en plaques A1 sans carton des paquebots géants construits par STX sur les chantiers navals de Saint-Nazaire.

Si l’industriel entend bien évidemment conforter ce marché, il lorgne de plus en plus le segment de l’architecture commerciale avec ses plaques préformées, des solutions prêtes à poser que le directeur de Siniat Design aime à qualifier de « haute couture des plaques de plâtre ». Et c’est en multipliant les chantiers emblématiques (la rénovation de 80 restaurants McDonald’s, les magasins phare du groupe Sephora, le musée des Confluences à Lyon…) qu’il compte bien y parvenir.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X