Performance énergétique

En Occitanie, l’éco-prêt sert d’abord à remplacer les menuiseries

Mots clés : Efficacité énergétique - Menuiseries

Porté par le Cercad, l’Observatoire des coûts de la rénovation énergétique a analysé plus de 400 dossiers de rénovation énergétique bénéficiant de deux dispositifs d’aides dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l’habitat et dans celui du programme «Habiter Mieux».

Un an après une première étude sur les travaux de rénovation énergétique sur le territoire de l’ex-région Midi-Pyrénées, le Centre de ressources construction et aménagement durables (Cercad) vient de faire paraître deux nouvelles publications rendant compte de l’utilisation par les ménages en Occitanie des dispositifs d’aide au financement.

 

Eco-prêt à taux zéro

 

Ce travail s’inscrit dans le cadre de ses missions d’animation de l’Observatoire des coûts de la rénovation énergétique (Ocre) en Occitanie. Premier du genre créé en France, l’observatoire résulte du Plan de rénovation énergétique de l’habitat (Preh) en Midi-Pyrénées porté par la région et la Dréal Occitanie.

En 2015, le Cercad avait analysé 172 dossiers financés dans le cadre du programme «Habiter mieux» de l’Anah ou du dispositif régional «éco-chèque logement», dispositifs réservés aux ménages aux revenus modestes (lien vers la première synthèse). Cette année, la Banque populaire Occitane et le Crédit agricole Pyrénées-Gascogne lui ont permis d’analyser 94 dossiers bénéficiant d’un autre dispositif d’aides: l’éco-prêt à taux zéro qui permet de recevoir jusqu’à 30 000 euros d’avance sans intérêt.

 

Faible recours à la maîtrise d’œuvre

 

L’analyse de ces dossiers a montré le faible recours à la maîtrise d’œuvre (9%) et un montant des travaux supérieur à 30 000 euros TTC dans 30% des cas. Pour le Cercad, cette dernière donnée est significative dans la mesure où la limite de prêt est fixée à 30 000 euros.

Par ailleurs, dans 87% des dossiers, le prêt à taux zéro sert à remplacer les menuiseries. Ensuite, le remplacement du système de chauffage revient à acquérir des chaudières gaz performantes (34% des cas) et 52% des travaux d’isolation de la toiture ou des combles utilisent des laines minérales. Les isolants biosourcés sont utilisés dans 33% de ces mêmes travaux. Une donnée qui dénote une progression significative du recours à ces matériaux.

 

Focus sur le système de chauffage

 

En parallèle, le Cercad a fait un focus sur les travaux de remplacement du système de chauffage dont il rend compte dans un livret technique. Ont été analysés près de 350 dossiers de travaux de rénovation énergétique réalisés en 2014 en Aveyron, dans la Haute-Garonne et le Tarn dans le cadre du programme «Habiter Mieux».

Dans 61% des dossiers, le remplacement du système de chauffage principal est privilégié. La chaudière gaz à condensation est l’équipement de prédilection (35% des cas). La chaudière fioul à condensation vient en deuxième position (23% des cas observés). Enfin, les systèmes de pompes à chaleur air-air, bien que non éligibles au crédit d’impôts, sont installés dans 14% des cas. Le bois, énergie la moins chère, n’est pas forcément conservé après travaux (seuls 46% des dossiers). Les ménages, surtout plus âgés, ont tendance à revenir à l’énergie électrique car moins contraignante. Certains se tournent même vers la pompe à chaleur «air-air» qu’ils peuvent utiliser l’été pour rafraîchir le logement.

 

Neutralité de l’outil

 

L’outil a été conçu et développé grâce au travail collaboratif de différents acteurs de la rénovation énergétique tels que les Espaces Info Energie, les Plateformes de la rénovation énergétique, les CAUE, les délégations de l’Anah, les DDT, l’association Areso, le réseau Ecobâtir, l’Ecole des Mines d’Albi-Carmaux, l’Arpe Midi-Pyrénées, les organisations professionnelles, certains membres du réseau BEEP et des membres financeurs du Cercad.

Le pilotage de l’outil Ocre assuré dans le cadre du Preh par la Dréal et la région Occitanie garantit la neutralité des constats et des observations.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X