Transport et infrastructures

En Inde, le chantier titanesque d’un métro aérien

Dans la ville d’Hyderabad, dans le Sud de l’Inde, la construction de trois lignes de métro aérien donne lieu à des travaux d’envergure qui nécessite des prouesses techniques. Le tout dans des délais serrés.

Cinq années pour édifier 72 kilomètres de lignes de métro aérien sans bloquer la circulation des rues en contrebas: le pari est osé, mais il semble en passe d’être relevé. La métropole d’Hyerabad, en Inde du Sud, se dote d’un vaste réseau de transports en commun. Trois lignes de métro sont construites simultanément.

Les éléments de cette construction sont, pour la plupart, préfabriqués. Les stations sont quant à elles en suspensions sur les piles du viaduc. Tout a été pensé pour tenir les délais en perturbant le moins possibles la vie des 8,5 millions d’habitants de la métropole.

Retrouvez tous les détails de ce projet dans l’article réservé aux abonnés: « Un métro perché sur 72 kilomètres de viaducs« .

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X