Entreprises de BTP

En crise, l’artisanat du bâtiment ne veut plus d’annonces gouvernementales sans action concrète

Mots clés : Artisanat - Entreprise du BTP - Monde du Travail

Alors que l’activité de l’artisanat du bâtiment a continué à se dégrader au premier trimestre (-3%) et que le secteur perd 30 emplois par jour, le président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment, Patrick Liébus, s’est emporté contre les délais de mise en oeuvre de mesures de relance et sur les annonces immédiatement démenties entourant notamment le compte péniblité.

Et de 12. 12 trimestres consécutifs de recul de l’activité. L’artisanat du bâtiment entame sa troisième année de crise : – 3 % en volume donc, au 1er trimestre 2015, un recul de 6 % dans le neuf et de 1 % dans l’entretien-réhabilitation, des carnets de commandes qui continuent de se réduire – 66 jours d’activité – et des trésoreries qui s’épuisent. Et les prévisions pour 2015 bien que « moins pires », sont à l’avenant : entre 3 et 4 % de recul dans le neuf, et une prévision de 8000 nouvelles pertes d’emplois qu’un rebond de la rénovation (+ 1%) ne viendra pas contrecarrer.

Alors Patrick Liébus, répète inlassablement ses demandes de soutien immédiat à son secteur : un taux unique de TVA à 5,5 % pour tous les travaux de rénovation (énergétique ou pas), un Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) de 30 % prolongé (requête qui a déjà obtenu satisfaction mais rien n’a été précisé sur le taux d’abattement…), un renforcement des moyens de l’Anah (là aussi, 70 millions de « rallonge » ont été annoncés par le Premier ministre) et un élargissement du PTZ + pour l’acquisition de logements anciens avec obligation de travaux, un dispositif soumis pour l’instant à un zonage très restreint.

Mais pour la première fois sans doute depuis que la crise a frappé l’artisanat du bâtiment, Patrick Liébus s’est fait menaçant. Passablement irrité par la « vraie-fausse » annonce du ministre du Travail, François Rebsamen lors de l’assemblée générale de la Capeb, qui avait promis la suppression de la fiche individuelle de pénibilité avant d’être démenti par Matignon, le président de la Capeb s’est d’abord emporté contre les hésitations gouvernementales.

 

Agitateur

 

« François Rebsamen a fait des annonces et il n’a pas donné dans la demi-mesure. Il n’a fait que répéter ce dont avait convenu le Président de la République lors de notre entretien, et que pensent également Messieurs Sirugue et Huot qui dirigent la commission sur le compte pénibilité : il faut supprimer cette fiche individuelle. Et pour des raisons que je m’explique mal – mais je pense que cela a à voir avec le prochain congrès d’un parti de la majorité – on dément ? Ca ne va pas. Parce que le compte pénibilité et la fiche individuelle auront pour conséquence le recours aux travailleurs détachés et toujours plus de concurrence déloyale ».

Lancé sur le sujet de la concurrence déloyale, Patrick Liébus a enchaîné : « La loi Savary ? Il faut aller jusqu’au bout, et publier le décret « liste noire » (qui prévoit l’inscription pendant 2 ans des entreprises condamnées pour fraude ndlr). Mais une certaine oganisation professionnelle liée au Medef empêche sa publication. De plus, tous les textes d’application de la loi Pinel qui encadre le statut d’auto-entrepreneur, qui est une forme de concurrence déloyale, ne sont pas parus. On me les a promis pour « dans les prochaines semaines ». Alors je dis « attention ». Dorénavant si la parole n’est pas tenue, je ne retiendrai plus les artisans poussés à la roue par les extrêmes. Et la Capeb deviendra un syndicat agitateur. »

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    Discours du Ministre du Travail à l’AG de la CAPEB https://www.youtube.com/watch?v=56w9p2pmLCo&feature=share&app=desktop Menteur ou pas menteur ???
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X