Entreprises de BTP

Employeurs et travailleurs européens du BTP réclament un soutien public renforcé

La Fédération de l’industrie européenne de la construction (FIEC) et de la Fédération européenne des travailleurs du bois et du bâtiment (FETBB) estiment, dans une déclaration conjointe adressée aux institutions européennes et aux Etats membres de l’Union européenne, que la plupart des plans de relance en Europe ne sont pas suffisants. Eu égard au poids du secteur de la construction, ils appellent les pouvoirs publics à un soutien plus durable et efficace.

« La plupart des programmes de reprise et de relance économique adoptés en Europe ne sont pas satisfaisants au niveau de leur contenu, de leur ampleur et de leurs objectifs », estiment Dirk Cordeel et Domenico Pesenti, respectivement présidents de la Fédération de l’industrie européenne de la construction (FIEC) et de la Fédération européenne des travailleurs du bois et du bâtiment (FETBB), dans une déclaration conjointe. « Ces programmes proposent souvent des solutions à court terme mais ce dont nous avons besoin, ce sont des investissements qui peuvent garantir un développement durable à long terme », ajoutent les partenaires sociaux européens du secteur. A la veille du Sommet européen du 11 février, FIEC et FETBB ont ainsi appelé l’Union européenne et ses Etats membres à renforcer considérablement les efforts, via des mesures concrètes, pour surmonter la crise tout en garantissant le développement durable de l’économie européenne. Cet appel se veut également une contribution au débat sur la stratégie « UE 2020 ». Rappelant le rôle économique joué par le BTP (10,4 % du PIB de l’UE en 2008, 7,6 % de l’emploi total dans l’UE) et son impact sur les politiques en matière de changement climatique (les bâtiments consomment 42 % de l’énergie et produisent près de 35 % des émissions de gaz à effet de serre), la FIEC et la FETBB ont invité les institutions européennes et les Etats à concentrer leurs actions sur cinq points : des investissements qui favorisent la durabilité et les économies d’énergie ; des facilités en matière de formation professionnelle ; des investissements en R&D et en innovation ; la garantie de l’accès au crédit pour les entreprises et les citoyens ; et la garantie d’investissements à long terme.

Plus d’informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X