Logement

Emmanuelle Cosse signe le premier prêt de haut de bilan avec Nantes Métropole Habitat

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Logement social - Marché de l'immobilier

Avec un prêt de 4,3 M€, cette première concrétisation du dispositif destiné à donner aux bailleurs sociaux un levier d’investissement supplémentaire et significatif pour le développement et l’amélioration de leur parc de logements, doit permettre à Nantes Métropole Habitat de construire 126 logements sociaux supplémentaires et d’en réhabiliter 111 autres.

Annoncé par le Président de la République au mois de janvier, le dispositif des prêts de haut de bilan, qui prévoit une enveloppe de 3 milliards d’euros pour financer la rénovation et la construction de logements sociaux, est entré en application le 28 septembre avec la signature, dans le cadre du 77e congrès HLM, du premier prêt en faveur de Nantes Métropole Habitat par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, et Pierre-René Lemas, directeur général du groupe Caisse des Dépôts.

Le prêt accordé à Nantes Métropole Habitat s’élève à 4,3 M€ et permettra :

• la réhabilitation thermique de 111 logements sociaux supplémentaires (pour 1,1 M€) correspondant à une accélération de 81 % de la programmation initiale sur la période 2016 – 2018

• la construction de 126 logements sociaux supplémentaires (pour 3,2 M€) soit une augmentation de 20 % au regard de son plan d’investissement initial 2017 – 2018.

« J’ai voulu que nous allions au plus vite pour apporter dans tous les territoires le soutien massif et supplémentaire à l’investissement dans le logement social que constitue ce nouveau dispositif des prêts de haut bilan », a déclaré Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable. « Nous y sommes parvenus en quelques mois avec ce premier prêt signé ici à Nantes, grâce à la mobilisation conjointe de l’Etat et de ses partenaires. C’est une excellente nouvelle pour les bailleurs sociaux, pour l’investissement et pour l’ensemble de nos concitoyens, car ces moyens exceptionnels vont permettre d’activer les chantiers de rénovation et de construction, mais aussi d’améliorer la qualité de vie des habitants et de favoriser la création d’emplois non-délocalisables ».

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X