Logement

Emmanuelle Cosse assure qu’elle compte maintenir le dispositif Pinel

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gestion immobilière - Gouvernement - Maison individuelle

Lors de la première convention de LCA-FFB, union des constructeurs de maisons individuelles, des promoteurs, et des aménageurs de la FFB, qui s’est tenue le 31 mars la ministre du Logement a assuré qu’elle maintiendrait le dispositif fiscal sur l’investissement locatif pour « soutenir » la reprise du secteur de la construction. Elle répondait ainsi aux inquiétudes de Patrick Vandromme, président de LCA-FFB qui la prévenait que « la dynamique est fragile et [que] tout changement de cap remettrait en cause la reprise ».

L’année « 2016 sera un bon cru » en termes de construction de logements, se réjouit Patrick Vandromme, président de LCA-FFB, lors de la première convention de cette union professionnelle, jeudi 31 mars 2016, partageant l’optimisme affiché par Jacques Chanut, président de la FFB, la veille. « Mais la dynamique est fragile et tout changement de cap remettrait en cause la reprise », prévient-il aussitôt.

Pour mémoire, LCA-FFB, structure née au 1er janvier dernier de la fusion de l’UMF et de l’UCI-FFB, a pour objectif de « rapprocher trois métiers de plus en plus complémentaires, notamment en zone urbaine », à savoir les constructeurs de maisons individuelles, les promoteurs, et les aménageurs, explique le président. « Nous devons travailler ensemble pour anticiper les évolutions de la société, et être incontournables sur la politique du logement. » À ce titre, trois commissions ont été mises en place, reprenant les trois métiers, et une quatrième, « transversale », sera prochainement créée sur le thème de la rénovation de l’habitat. Les programmes de travail comprennent notamment le « toilettage de la loi de 1990 sur les contrats de construction de maisons individuelles », la « réduction des délais d’instruction des recours contre les autorisations d’urbanisme », et la « libération du foncier ».

 

Pas de « yo-yo »

 

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, venue « saluer un nouveau partenaire de discussion », se félicite, elle aussi, que « la reprise [soit] là ». Pour elle, « c’est le résultat du plan de relance » mis en œuvre depuis 2014 par le gouvernement. Elle entend « soutenir cette reprise », et tient à rassurer Patrick Vandromme : elle n’a pas l’intention de « faire le yo-yo  » avec les dispositifs fiscaux comme le « Pinel ». Rappelant les annonces récentes qu’elle a faites pour « libérer du foncier disponible » suite à la remise des rapports de Daniel Goldberg et Dominique Figeat, elle affirme que son « ambition pour les treize mois à venir » est de « favoriser un logement de qualité et abordable là où est le besoin ».

Dans ce cadre, le chantier majeur de son ministère sera « la nouvelle réglementation environnementale du bâtiment », qui doit remplacer à horizon 2020 la RT 2012, explique-t-elle. Cette norme « devra encourager les matériaux bas-carbone », et sera « élaborée en concertation avec la FFB et toutes ses unions ».

 

« Le refus systématique nous rendrait inaudible »

 

Le président de LCA-FFB, satisfait d’être invité à « participer à l’élaboration de la norme », fait savoir qu’il défendra une « conception réaliste », sans être dans « le refus systématique », qui rendrait l’organisation « inaudible ». Avec la RT 2012, « nous sommes arrivés au bout des efforts acceptables en termes de consommation énergétique », prévient-il cependant.

Une position partagée par Patrick Leleu, vice-président en charge du métier de constructeur, qui rappelle que la réglementation 2020 « sera centrée sur la lutte contre le CO2, plutôt que la consommation d’énergie primaire ». Ce qui implique de « regarder l’impact du bâtiment sur toute sa durée de vie », donc sa consommation d’énergie en phase d’exploitation, mais également les conséquences environnementales de sa construction et de sa démolition, « qui constituent 50 % de la production de gaz à effet de serre » totale du bâtiment.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X