Transport et infrastructures

Elections régionales: la route n’est plus taboue

Mots clés : Elections - Réseau routier

A moins de deux semaines du premier tour des élections régionales, le think tank TDIE a recueilli les intentions de 45 têtes de listes en matière de transport. Tendance symbolique, la route marque son retour dans le discours régional.

Le 20 octobre dernier, le think tank TDIE, spécialisé dans les systèmes de mobilité multimodaux, adressait un questionnaire à tous les candidats aux élections régionales. Objectif: recueillir leurs intentions en matière de politique de  transport pour le prochain mandat (2016-2022). Un mois plus tard, le 24 novembre, l’association a présenté à la presse la synthèse des 45 réponses qu’elle a reçues jusqu’ici (sur 115 questionnaires envoyés). Pour le député du Calvados Philippe Duron, co-président de TDIE (également président de l’Agence de financement des infrastructures de transport de France, Afitf), qui se félicite d’un tel taux de retour, le constat principal tient dans le fait que « le transport occupe une place centrale dans la réflexion des têtes de listes aux élections régionales ». Les candidats – quelle que soit leur couleur politique – semblent ainsi vouloir s’investir très fortement sur une thématique dont ils reconnaissent l’importance en termes « d’attractivité et de compétitivité pour leurs territoires », au-delà du service public qu’elle rend à la population.

« Les têtes de listes ont le souci de ré-articuler la politique de transport dans les territoires souvent étendus des nouvelles régions », se réjouit Philippe Duron, qui note que les candidats ont « bien compris le nouveau rôle confié aux régions en matière de transport (schéma régionaux, services réguliers non urbains, transport scolaire…).

 

Nécessité d’entretenir et de moderniser les infrastructures

 

Point important pour les professionnels des travaux publics, un consensus semble aussi se dégager sur la nécessité d’entretenir et de moderniser les infrastructures existantes. Cependant, note TDIE, « les candidats restent prudents sur la participation des régions au financement de ces travaux », et ils « inscrivent leur projet dans la continuité budgétaire », tout en marquant leur volonté de « porter les priorités régionales de manière plus forte face aux priorités de l’Etat », notamment dans le cadre des Contrats de plan Etat-Régions, dont le principe n’est pas remis en cause. A noter qu’à l’exception des candidats des régions de transit international important (notamment les régions transfrontalières), « la mise en oeuvre d’une écotaxe régionale ne convainc pas ».   

Autre fait symbolique, « la route marque son retour dans le discours régional ». Celui-ci quitte ainsi le champ de l’idéologie pour celui du pragmatisme. C’est que, devenus chefs de file pour les transports et la mobilité, les régions ne peuvent pas ignorer la route, chaînon essentiel de l’intermodalité. Les candidats développent ainsi des « orientations fondées sur la complémentarité entre les modes ferroviaire et routier », observe TDIE. Ils considèrent que le mode routier peut contribuer à étendre le périmètre de l’offre régionale, notamment pour les liaisons interurbaines ou le développement de nouvelles pratiques comme le co-voiturage.

Retrouvez l’intégralité des 45 réponses des candidats aux élections régionales sur le site de TDIE

Focus

TDIE, une fédération d’acteurs

Créée en 2001, TDIE est une association pluraliste qui rassemble professionnels et acteurs du monde des transports pour faciliter une réflexion collective sur les questions de financement, de planification et d’évaluation des politiques de transports et de mobilité. Co-présidée par deux parlementaires issus de familles politiques différentes, elle regroupe 80 adhérents, dont de nombreuses collectivités territoriales (19 conseils départementaux et 13 conseils régionaux). Son Bureau est constitué de SNCF Mobilité, SNCF Réseau, de la FNTP, de l’Usirf et de VNF.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X