Entreprises de BTP

Elections départementales : les 10 propositions de la FFB

Mots clés : Elections - Monde du Travail

Dans le cadre des élections départementales des 22 et 29 mars, la Fédération française du bâtiment publie dix propositions prioritaires pour développer l’essor économique des territoires et y maintenir l’emploi.

Près de 100 000 emplois ont été perdus dans le bâtiment depuis 2008 et les risques de défaillance n’ont jamais été aussi élevés. « Cette situation est d’autant plus préoccupante que nos entreprises constituent souvent le socle du dynamisme local et de l’activité dans les départements » rappelle le président de la FFB, Jacques Chanut. Dans un contexte de ralentissement brutal des investissements locaux annoncé par la baisse de la dotation de l’Etat aux collectivités, et alors qu’approchent les élections départementales (ex-cantonales), la Fédération française du bâtiment fait donc des propositions. 10 exactement, réparties en trois grands thèmes – favoriser les bonnes pratiques, soutenir l’investissement local, s’engager en faveur du développement durable.

 

 

« Les entrepreneurs et artisans du bâtiment avec les élus départementaux peuvent, ensemble, trouver des solutions pour éviter une telle spirale, lutter contre la désertification rurale et anticiper les enjeux de demain », estime Jacques Chanut.

 

Favoriser les bonnes pratiques

 

La FFB estime que les collectivités territoriales ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre la concurrence déloyale notamment en refusant les offres anormalement basses.

La FFB souhaite également qu’elles s’engagent dans une action volontariste concernant les avances. Le Code des marchés publics impose le versement d’une avance d’au moins 5 % dans les marchés remplissant certaines conditions de seuils. La FFB demande aux maîtres d’ouvrage publics de s’engager à majorer cette avance jusqu’à 10 ou 15 %, comme c’est le cas déjà dans certains départements.

La FFB appelle d’autre part les collectivités à valoriser l’apprentissage, pour assurer la pérennité des métiers. Pour ce faire, la FFB propose de comptabiliser l’apprentissage au titre des clauses d’insertion dans les marchés publics.

Enfin, les collectivités territoriales étant génératrices de normes et de référentiels locaux souvent coûteux, la FFB demande que tous les référentiels et/ou exigences locaux soient réexaminés au regard d’une analyse coût/efficacité.

 

Soutenir l’investissement local

 

La FFB demande aux conseils départementaux de freiner leur désengagement financier relatif à la restauration du patrimoine et de prendre en compte à nouveau, comme par le passé, la sauvegarde de la richesse patrimoniale dont ils ont la charge.

Elle demande également aux départements de lancer à brève échéance la rénovation des équipements sportifs qui présentent encore de trop grands risques.

La FFB réclame enfin un plan rapide de diagnostic et de mise en accessibilité de tous les locaux publics en se rapprochant des professionnels qualifiés « Pros de l’accessibilité ».

 

S’engager en faveur du développement durable

 

« Sans la mobilisation des collectivités locales, le bâtiment ne pourra pas, seul, optimiser l’efficacité énergétique dans la construction à l’horizon 2020, selon les objectifs fixés par les pouvoirs publics », estime la FFB.

Qui demande donc :

– que les départements visent dès à présent le niveau de performance énergétique le plus ambitieux grâce au recours à des entreprises RGE (Reconnu garant de l’environnement) et recourent le plus possible à l’augmentation des coefficients d’occupation des sols (COS) ou des gabarits de 20 %.

– que les conseils départementaux acceptent, chaque fois que possible, les matériaux recyclés en lieu et place des matériaux de carrière, notamment dans leurs ouvrages routiers et de génie civil.

– que dans le cadre de la lutte contre la précarité énergétique, des conventions puissent être rapidement signées avec les conseils départementaux, afin de permettre le déblocage des fonds proposés par l’État au niveau local pour réaliser les travaux de réhabilitation énergétique des logements.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X