Transport et infrastructures

Eiffage s’allie à la start-up Olikrom autour de la route intelligente

Mots clés : Entreprise du BTP - Lieux de travail - Réseau routier

La filiale Route du groupe Eiffage a signé un accord stratégique avec la start-up bordelaise Olikrom, spécialisée dans les pigments intelligents.

 

Eiffage s’insère sur la route intelligente en signant, via sa filiale Eiffage Route, un accord de collaboration stratégique avec Olikrom. Cette start-up bordelaise, fondée en 2014, est spécialisée dans les pigments intelligents, pour que les revêtements réagissent aux modifications de leur environnement (changement de couleur en fonction d’une perturbation de température, de la lumière, de la pression, d’un solvant, d’un gaz…).

Ce partenariat doit permettre à Eiffage Route, et à sa filiale dédiée aux équipements routiers AER, d’accéder aux technologies de la pigmentation intelligente. Le but : proposer des solutions innovantes, notamment en matière de signalisation horizontale, afin de garantir une meilleure sécurité des routes.

 

Une première application testée

 

Une première application avec des pigments photoluminescents est actuellement testée. Elle doit améliorer la visibilité des marquages au sol, en particulier la nuit et dans des conditions météorologiques dégradées. Le groupe Eiffage espère aussi voir émerger de nombreuses opportunités dans ses autres domaines d’activités grâce à cette technologie.

Eiffage et Olikrom n’en sont pas à leur première collaboration. Tous deux participent en effet depuis plusieurs mois au programme I-street (1) aux côtés de l’Ifsttar (2) et de Total. Ensemble, ils montent une proposition pour répondre à l’appel à projets « Route du futur » lancé par l’Ademe et le Commissariat général à l’investissement. 

 

(1)    Innovation systémiques pour les transitions écologiques et énergétiques des infrastructures routières de transport

(2)    Institut français des sciences et technologies de transports, de l’aménagement et des réseaux

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
  • - Le
    Ne pourraient ils pas commencer par produire un pigment anti dérapant pour la signalisation horizontale et éviter ainsi de nombreux accidents de motards ?
    Signaler un abus
  • - Le
    Marquer les zones dangereuses ET les radars! Sils sont véritablement bien placés, les PV seraient réduits au maxi et donc moins d’accidents…
    Signaler un abus
  • Commenter cet article
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X