Transport et infrastructures

Eiffage livre une plateforme off-shore de 800 t à Total

Eiffage a mis près de deux ans pour mener à bien ce projet clés en mains (études, achats, construction, installation et mise en service) de plateforme « tête de puits », constituée de 800 t d’acier. Destinée à réceptionner les pipes-lines qui remontent du forage, elle nécessitera 1 200 t de pieux métalliques pour la clouer aux fonds sous-marins.

La plateforme off-shore « Anguille », construite par Eiffage Construction Métallique sur son site de Fos-sur-Mer (13) pour Total, vogue actuellement sur une barge pour être installée au Gabon à 18 kilomètres des côtes et par 30 m de profondeur. Elle devrait arriver sur place début février et sera opérationnelle fin mars. Eiffage, qui possède à Fos le dernier « yard » de construction de plateformes off-shore en France, aura mis près de deux ans pour mener à bien ce projet clés en mains (études, achats, construction, installation et mise en service) de 100 millions de dollars qui aura mobilisé 350 personnes sur le chantier pendant 14 mois. La plateforme, qui est une « tête de puits », c’est-à-dire qu’elle réceptionne les pipes-lines qui remontent du forage, est constituée de 800 t d’acier et nécessitera 1 200 t de pieux métalliques pour la clouer aux fonds sous-marins.

 

Une production importante d’ouvrages d’art

« Ce genre de chantier, forcément unique, est toujours pour nous une prouesse », déclare Arnaud de Villepin, directeur des activités Off-shore et Energie d’Eiffage. Le site de Fos, dont un des atouts est qu’il a un accès direct à la mer, va retrouver tout de suite un autre projet exceptionnel puisqu’un contrat a été signé en septembre dernier, encore avec Total, pour la construction des modules techniques d’une base-vie en mer au Nigéria. Le chantier démarre dès janvier pour une livraison à l’été 2013.

Si, à Fos, Eiffage ne construit aucun élément pour des bâtiments, il produit en revanche de nombreux ouvrages d’art, « généralement des grands objets », précise Arnaud de Villepin. Son produit phare est le pont « unibridge », un pont modulaire composé de caissons de 11,60 m de long et transportable en conteneur, qu’il livre dans le monde entier, les derniers par exemple aux Philippines, en Irak ou en Haïti. Une fois sur site, aucune opération de soudure n’est nécessaire pour assembler ces caissons.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X