Entreprises de BTP

Eiffage : Les syndicats européens s’inquiètent

Treize représentants du personnel aux plans national et européen du groupe Eiffage s’inquiètent des manœuvres dont fait l’objet le major et des risques de « dépeçage » qu’il encourt.

Dans un communiqué, ils appellent les salariés et les actionnaires à « s’opposer fermement à toute OPA qui ne comprendrait pas d’engagements fermes et explicites sur le devenir du groupe (…) Exclusivement rivé sur les concessions, en particulier les autoroutes, les raider ne visent qu’à dépecer; au nom du profit immédiat, les branches travaux ». Selon eux, « la construction, l’industrie routière, le génie civil, l’électricité comme l’activité métallique (Eiffel) risquent d’être vendus aux nombreux fonds d’investissements qui rêvent de spéculer à court terme et cela au détriment de l’emploi sur nos secteurs ». Enfin, ils « condamnent toute opération de déstabilisation du groupe, refusent toute OPA sans projet industriels et autres raiders.
Par ailleurs, dans un communiqué, la fédération CGT construction et les syndicats CGT du groupe Eiffage protestent contre les actions gratuites reçues par le P-DG d’Eiffage.
FV

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X