Entreprises de BTP

Eiffage : la tension monte à la veille de l’AG

A la veille d’une assemblée générale cruciale, l’effervescence continue autour du groupe de BTP Eiffage. Dans la presse économique de ce mardi, Sacyr Vallehermoso a lancé un appel aux actionnaires d’Eiffage afin qu’ils fassent droit à sa demande d’obtenir cinq sièges d’administrateurs sur 15.
De son côté, le groupe immobilier espagnol Rayet, qui dispose de 4,2% du groupe d’Eiffage, a déclaré rencontrer des problèmes pour 80% de ses droits de vote qu’il compte exercer lors de l’AG de mercredi. « Soit les certificats ne nous ont pas été délivrés, soit ils ont des défauts de forme, ou ne représentent pas le nombre correct d’actions », a déclaré à l’AFP une porte-parole du groupe.
Une bonne nouvelle pour Eiffage, la Caisse des dépôts, actionnaire d’Eiffage à hauteur de 8,5%, « soutient la direction générale » du groupe de BTP et demande à ce que le groupe espagnol Sacyr manifeste « clairement » ses intentions, selon un communiqué publié mardi.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X