Entreprises de BTP

Eiffage et Spie batignolles vont réhabiliter le pont Houphouët-Boigny d’Abidjan

Eiffage, via sa filiale Eiffage Génie Civil, est mandataire du groupement, composé également de Spie fondations, filiale de Spie batignolles, qui vient de remporter le contrat pour la réhabilitation du pont Félix-Houphouët-Boigny à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour un montant de 52,5 millions d’euros (32,7 M€ pour Eiffage Génie Civil et 19,8 M€ pour Spie fondations).

Construit entre 1954 et 1957, le pont Félix-Houphouët-Boigny est un pont rail-route de 25 m de large, qui traverse la lagune Ébrié sur 376 m. Doté de 8 travées double-caisson de 47 m en béton précontraint reposant sur des pieux inclinés, cet ouvrage emblématique de la capitale ivoirienne enregistre chaque jour quelque 150 000 passages.

Financé par l’Agence française de développement dans le cadre du contrat de désendettement et de développement, le projet de réhabilitation du pont consiste notamment, dans un délai de 30 mois, à réaliser des fondations complémentaires, avec notamment des pieux à -70 m, la construction de poutres de transfert et la réhabilitation totale des caissons existants

Eiffage, via sa filiale Eiffage Génie Civil, est mandataire du groupement, composé également de Spie fondations, filiale de Spie batignolles, qui vient de remporter ce contrat pour un montant de 52,5 millions d’euros (32,7 M€ pour Eiffage Génie Civil et 19,8 M€ pour Spie fondations).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X