Entreprises de BTP

Eiffage et Sacyr s’affrontent en justice

Le groupe français de BTP Eiffage a déposé plainte mardi devant le Tribunal de grande instance de Paris contre Sacyr et les groupes espagnols présents à son capital afin de dénoncer leur « action de concert », tandis que Sacyr a assigné Eiffage devant le tribunal de commerce de Nanterre pour contester les décisions de la dernière assemblée générale.
La plainte déposée par Eiffage devant le TGI de Paris est basée sur deux fondements: « défaut de déclaration de franchissement de seuil et diffusion d’informations fausses et trompeuses, contre l’ensemble des co-auteurs ou complices des infractions afin qu’ils soient identifiés ou poursuivis », a indiqué Eiffage.
De son côté Sacyr a été autorisé par le président du tribunal de commerce de Nanterre à « faire délivrer à Eiffage une assignation au fond à bref délai des délibérations de la dernières assemblée générale », indique-t-on de source proche du dossier.
L’audience au fond sera traitée le 10 mai, précise-t-on de même source.
Ces poursuites judiciaires font suite à l’assemblée générale d’Eiffage du 18 avril au cours de laquelle le bureau de l’AG a privé de leurs droits de vote 89 actionnaires espagnols accusés d’avoir agi de concert avec Sacyr.
AFP

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X