Entreprises de BTP

Eiffage : au troisième trimestre, croissance à tous les étages

Mots clés : Entreprise du BTP

Le chiffre d’affaires consolidé  bondit de plus de 6% au troisième trimestre, à 3,78 milliards d’euros. L’international reste plus dynamique que la France. Le carnet de commandes travaux, lui, atteint 13 milliards d’euros.

Eiffage boucle son troisième trimestre 2017 comme il avait conclu les deux premiers : quasiment tous les indicateurs sont à la hausse  au regard de l’exercice 2016. Le groupe dirigé par Benoît de Ruffray a en effet annoncé ce lundi 6 novembre une progression de 6,1% de son chiffre d’affaires consolidé au « T3 » (sur la période juillet-août et septembre 2017),  qui flirte avec les 3,8 milliards d’euros. Les concessions ont été les plus dynamiques avec un chiffre d’affaires en hausse de 8,1% de juillet à septembre comparé à la même période un an plus tôt, contre +5,6% dans les travaux – qui réunissent la construction (dont l’immobilier), les infrastructures et l’énergie.

Voici le détail des résultats du « T3 »:

 

Quant aux neuf premiers mois de l’année en cours, ils ont vu le chiffre d’affaires d’Eiffage augmenter de 7,1% pour s’établir à 10,8 milliards d’euros. Cette croissance a été « équilibrée » sur la période, puisqu’elle s’est également répartie entre le pôle Travaux (+7,1%,) et les Concessions (+7,2%), précise le groupe.

Voici le détail des résultats des 9 premiers mois :

L’activité a progressé en particulier à l’international, avec un bond de 17,7% à 2,29 milliards d’euros contre +4,6% pour la France, qui a généré 8,5 milliards d’euros.

Le carnet de commandes du pôle Travaux progresse de 8,7% à 13 milliards d’euros, assurant près de 13 mois d’activité, précise Eiffage. L’activité ainsi que les prises de commandes à fin septembre confortent les anticipations du groupe, qui table sur une « croissance de son activité » sur 2017 et une « progression de ses résultats dans toutes les branches – hors ajustement des impôts différés non courants ».

Dans les Concessions, branche dirigée depuis septembre par Marc Legrand, le trafic global sur le réseau autoroutier APRR progresse de 3% à fin septembre comparé à la même période de 2016. Le trafic des véhicules légers progresse de 2,7%, tandis que celui des poids lourds croît de 5,1%.

Le chiffre d’affaires consolidé d’APRR, hors construction, s’établit à 1,8 Md €, en hausse de 3,9% sur les neuf premiers mois de l’année. Toujours au sein des Concessions, le chiffre d’affaires réalisé par le Stade Pierre-Mauroy à Lille s’élève à 32,5 millions d’euros, en hausse de 49,8%, et celui de l’autoroute de l’Avenir au Sénégal atteint 26,4 millions d’euros (+28,9%).

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X