Ingénierie

Egis mise plus que jamais sur l’international

Mots clés : Conception

Comme tous les acteurs de la construction, l’ingénieriste Egis a souffert en France en 2014. La baisse d’activité dans l’Hexagone n’a pu être compensée qu’en partie par l’international, très dynamique, et qui franchit pour la première fois le seuil des 50% de l’activité du groupe.

En 2014, le chiffre d’affaires du groupe Egis a atteint 854 millions d’euros, en baisse de 3% par rapport à 2013, tandis que le résultat net s’est établi à 36,9 millions d’euros (-3,6%). Ce recul masque des réalités géographiques bien différentes. En France, l’activité d’ingénierie a ainsi chuté de 10%, touchée notamment par le tarissement important des investissements publics dans les infrastructures (baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, absence de reprise lors de la période post-élections municipales, attentisme lié à la réforme territoriale,…). A l’international en revanche, Egis poursuit sa croissance. Pour la première fois en 2014, depuis la fusion d’Egis et Iosis en 2010, « nous avons franchi la barre des 50% d’activité réalisée à l’export », s’est félicité Nicolas Jachiet, P-DG du groupe lors de la présentation des résultats le 2 avril.

 

Forte progression au Moyen-Orient et au Brésil

 

La part de l’international atteint 53% exactement, contre 49% l’année précédente. Le groupe va donc chercher la croissance là où elle se trouve, et notamment au Moyen-Orient. Pratiquement absent de cette zone il y a encore trois ans, Egis y enregistre une forte progression de son activité (+ 84% de chiffre d’affaires), grâce à de nombreux projets comme la rénovation des infrastructures aéronautiques de l’aéroport de Riyad.

Autre zone en croissance, l’Amérique du Sud, et notamment le Brésil, où le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 24%. Egis y a renforcé sa présence locale avec l’acquisition de la société d’ingénierie brésilienne Lenc, ce qui lui a permis de se hisser parmi les ingénieries de référence dans ce pays porteur d’activité à l’échelle mondiale.

A noter également qu’en 2014, la route, qui constituait auparavant le premier secteur d’ingénierie du groupe (20% du chiffre d’affaires) a laissé sa place à l’ingénierie « Transports urbains & ferroviaires » (21% du CA). Par ailleurs, les activités d’exploitations autoroutières et aéroportuaires continuent leur ascension, puisqu’elles constituent  22% de l’activité en 2014 contre 20% l’année d’avant.

 

Faire monter encore la part de l’international

 

Pour 2015, si Nicolas Jachiet ne se risque pas à faire des pronostics sur le niveau d’activité, le P-DG souhaite néanmoins augmenter la part de l’international, pour compenser une activité française sans visibilité et qui ne dispose plus de grands projets, hormis les chantiers du Grand Paris, sur lesquels Egis est positionné.

Depuis le début de l’année, le groupe a remporté de prestigieux contrats d’ingénierie tels que, entre autres, les métros de Doha au Qatar et celui de Médine en Arabie-Saoudite, la conception et la supervision de travaux pour la zone économique Um Alhoul, située elle aussi à Doha, l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur l’ensemble des opérations de communication de la Société du Grand Paris ou encore la maîtrise d’œuvre de nouveaux laboratoires au Centre Hospitalier Universitaire de Reims. Le carnet de commandes du groupe s’élève ainsi à un peu plus de 20 mois d’activité, en augmentation depuis 2012.

Axe fort de développement stratégique, Egis se renforce aussi dans le domaine des nouveaux services à la mobilité (télépéages, smart parkings, vélos en libre-service, péage positif,…), qui constitue selon le groupe un « formidable relais de croissance pour dynamiser » ses activités et offrir de belles perspectives. 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X