Ingénierie

Egis désigné AMO du Charles-de-Gaulle Express

Mots clés : Conception - Gares, aéroports - Maîtrise d'ouvrage

La filiale d’ingénierie de la Caisse des dépôts accompagnera la future Société de projet attributaire du contrat de concession de la liaison à grande vitesse entre Paris et l’aéroport de Roissy jusqu’en 2024.

Le CDG Express, dont le financement, la construction et la maintenance sont concédés, est d’une complexité technique peu commune. La ligne de 32 kilomètres – dont 8 kilomètres de voies nouvelles- entre la gare de l’Est et le Terminal 2 de l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle qu’elle reliera en 20 minutes, sera en effet en interaction technique avec le milieu aéroportuaire, le Réseau Ferré National exploité, le milieu urbain dense et la gare de l’Est, au coeur de Paris.

Son interaction avec le RER B induit notamment des contraintes majeures pour la réalisation des travaux, qui nécessiteront une connaissance, une maîtrise des techniques et usages de la SNCF, ainsi qu’un haut niveau de sécurité des circulations et des interventions. Les travaux interviendront dans une zone dense et sous exploitation, et devront donc être effectués de nuit pour éviter tout impact sur le reste de la circulation.

Cinq années de travaux – qui débuteront en 2018, avec une mise en service prévue en 2023 -seront nécessaires à la réalisation de ce projet, notamment en raison de ces fortes contraintes.

C’est pourquoi une mission d’assistance technique a été confiée à Egis pour assurer :

– la revue de conception de l’Avant-Projet ;

– l’assistance à la rédaction et à la négociation des contrats de concession, de conception, construction, et d’exploitation maintenance ;

– l’assistance lors de la levée du financement bancaire ;

– la revue de conception du projet et l’assistance pendant les travaux ;

– l’assistance pour la mise en place de l’exploitation de l’infrastructure.

Assistant à Maître d’Ouvrage, Egis accompagnera la future Société de projet attributaire du contrat de concession du CDG Express jusqu’en 2024. L’investissement pour le CDG Express se monte à 1,4 milliards d’euros.

 

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X