Energie

Efficacité énergétique : les députés s’inquiètent de la « qualité moyenne » des rénovations

Mots clés : Efficacité énergétique - Réforme de l'Etat - Réglementation thermique et énergétique

Les rapporteurs du comité d’évaluation et de contrôles des politiques publiques de l’Assemblée nationale sur la mise en œuvre du paquet énergie-climat 2020 notent dans leur document publié mercredi 19 octobre 2016 que les dépenses de rénovation énergétiques sont « considérables mais peu efficientes ».

Les deux rapporteurs du comité d’évaluation et de contrôles des politiques publiques de l’Assemblée nationale, Jean-Jacques Guillet (LR, Hauts-de-Seine) et François de Rugy (SER, Loire-Atlantique) ont porté leur réflexion sur le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique dans le cadre du suivi de la mise en œuvre du paquet énergie-climat 2020. Ils ont centré leur rapport, publié le 19 octobre 2016, sur l’enjeu de la stabilisation des dispositifs, sur leur simplification et sur la mobilisation des investissements privés et publics.

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X