Entreprises de BTP

Dynamique à l’international, l’activité travaux de Vinci chute en France

Mots clés : Entreprise du BTP

Dans une conjoncture défavorable pour le BTP, Vinci prévoit en 2015 une chute d’activité de 10% dans le contracting (travaux) en France. Mais le groupe pourrait atteindre sur ce segment un point bas cette année. Le P-DG du groupe Xavier Huillard entrevoit des signaux positifs.

Les concessions et l’international portent toujours l’activité de Vinci. L’activité contracting (travaux) continue, elle, de souffrir en France, illustrant la mauvaise conjoncture que traversent les entreprises de BTP hexagonales. Avec un chiffre d’affaires en recul de 9,6% au 1er semestre 2015 par rapport à la même période un an plus tôt, ce segment d’activité chute ainsi fortement. Et le groupe prévoit de terminer l’année sur la même trajectoire, avec une baisse attendue de 10% en 2015 par rapport à 2014 dans le contracting France. Mais Xavier Huillard, le P-DG du groupe, se veut optimiste:  » le point bas sur le marché français devrait être atteint au second semestre » a-t-il estimé lors de la présentation des résultats semestriels du groupe le 31 juillet.

 

Reprise du marché résidentiel en France

 

Si le P-DG considère qu’il est «encore trop tôt pour savoir si l’activité se stabilisera ou  repartira vraiment  » au-delà de 2015, il entrevoit néanmoins des signaux positifs. « Après un recul au 1er trimestre, les prises de commandes se sont redressées au deuxième, avec l’entrée de plusieurs affaires significatives », se réjouit-il, alors que  le carnet de commande est stable (hors contrat de la LGV SEA) sur 12 mois à 28,7 milliards d’euros. Et le P-DG de citer la Samaritaine, Roland-Garros ou le bâtiment de jonction Orly Sud-Orly Ouest comme exemples d’opérations d’ampleur gagnées ou en phase de négociation avancée. Xavier Huillard confirme aussi la reprise du marché résidentiel en France, avec une forte croissance des réservations enregistrées par les promoteurs, illustrée par celles de Vinci Immobilier (+49% par rapport au 1er semestre 2014, à plus de 1900 lots).

 

Début des travaux du plan de relance autoroutier avant la fin de l’année

 

Alors que la baisse de la commande publique, sous l’effet de la lourde diminution des dotations de l’Etat aux collectivités territoriales et des échéances électorales successives, se fait toujours sentir en particulier dans la route, la fin de l’année devait voir démarrer les premiers chantiers du plan de relance autoroutier. Les décrets permettant de traduire le plan dans les contrats de concessions devraient en effet « être publiés de manière imminente au Journal Officiel » a annoncé Pierre Coppey, directeur général délégué de Vinci et président de Vinci Concessions. Les consultations de maîtrise d’oeuvre ayant été anticipées, les premiers appels d’offre pour les travaux de réalisation pourraient alors être lancés dans la foulée. Les différentes filiales de Vinci Autoroutes (ASF, Cofiroute, Escota) devrait financer les travaux du plan à hauteur de 2 milliards d’euros (sur les 3,2 milliards prévus au total).

Globalement en cette mi-année, la chute de l’activité contracting en France n’est que partiellement compensée par la belle performance des travaux à l’international (+7,9% au 1er semestre 2015). Si bien qu’au total, l’activité contracting se dégrade de 2,4% au 1er semestre.

Pour l’ensemble de l’année 2015, le groupe prévoit une legère baisse de son chiffre d’affaires global mais une progression de sa marge, intégrant une amélioration de la contribution des concessions et une stabilisation des marges du contracting.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X