Entreprises de BTP

Du sommet de la construction, on aperçoit la reprise, pas encore la confiance

La FFB tenait, jeudi 18 mai à Paris, son 6e sommet de la construction. Intitulé « Le Bâtiment au coeur de la reprise », il a donné l’image d’un secteur rassuré par le retour progressif de la croissance mais extrêmement prudent sur ses perspectives d’avenir.

Une grande salle parisienne, la salle Wagram, un animateur vedette, Victor Robert, et des personnalités politiques, Jean-François Copé et François Pupponi, le tout dans un climat économique de plus en plus favorable. Il ne manquait pas grand chose, jeudi 18 mai, pour que le 6e sommet de la construction de la Fédération française du bâtiment (FFB) apparaisse comme celui qui marque l’entrée du secteur dans une nouvelle ère, celle de l’après-crise.

Il manquait quelqu’un d’abord : le ministre du tout premier gouvernement Macron chargé du logement. En l’occurence Richard Ferrand, retenu par le premier Conseil des ministres. « Lorsque nous avons organisé cette matinée il y a quelques mois, nous n’avons pas bien prévu le déroulement de la campagne – et encore moins son issue -, ni que la question du logement serait quasi-absente des débats, ni, enfin, que le premier Conseil des ministres aurait lieu...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X