Matériaux et équipements

Drone professionnel : quels capteurs pour quels usages ?

Mots clés : Transport aérien

Pour les professionnels, l’intérêt des drones réside dans les équipements qu’ils embarquent. Ce sont ces instruments qui recueillent des données utiles. Tout d’abord limitée aux appareils photographiques et aux caméras, la gamme d’outils disponibles s’élargit au fil des années, et avec elle, les fonctions de ces petits aéronefs.

 

Tout perfectionnés qu’ils soient, les drones demeurent de simples véhicules. Sans capteurs embarqués, ils ne peuvent recueillir aucune information. Les applications professionnelles de ces engins dépendent donc des équipements prêts à décoller. Néanmoins, la machine n’est pas regardante, pourvu que les candidats n’excèdent pas un certain poids1. « Les aéronefs peuvent transporter tout type d’instruments, dans la mesure où leurs dimensions le permettent. La miniaturisation constitue ainsi le principal défi technique de la filière », confirme Benjamin Hugonet, directeur commercial de Redbird, un opérateur de drones spécialisé dans l’acquisition des données pour les entreprises.

Malgré cette contrainte, les appareils disponibles sont déjà en mesure de rendre des services intéressants au monde de la construction. Et le catalogue devrait encore s’élargir dans les prochaines années.

 

L’imagerie aérienne à la portée de tous

 

Avant d’attirer l’attention du BTP, les véhicules aériens télécommandés commencent leur carrière civile dans le cinéma ou la photographie. Les caméras et les appareils photographiques constituent donc les premiers capteurs embarqués. Plus que de simple gadget, cette combinaison marque une évolution importante...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X