Droit immobilier

Droit au renouvellement du bail commercial : le verrou de la nationalité saute

Tout locataire commercial – sans distinction de nationalité – dispose désormais d’un droit au renouvellement de son bail dès lors que les autres conditions prévues par le statut sont remplies, c’est ce qui ressort de cette décision importante de la Cour de cassation.

Un locataire cède son droit au bail commercial à une société turque. Le bail fait l’objet de renouvellements successifs. Le bailleur délivre par la suite un congé avec offre de renouvellement à son locataire moyennant un loyer déplafonné. Un mois après avoir reçu l’offre du bailleur, le locataire formule lui-même une demande de renouvellement.

Un litige oppose les...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X