Industrie/Négoce

Doosan rachète Moxy

Le Coréen Doosan a racheté le constructeur norvégien de tombereaux articulés Moxy pour la somme de 55 millions d’euros. Moxy, avec 54 millions d’euros de chiffre d’affaires, ne possède que 1,5% du marché mondial « mais il possède le cœur technologique des tombereaux » explique Doosan dans un communiqué. Moxy, qui fut pendant plusieurs années propriété de la couronne norvégienne, monte sur ses tombereaux un essieu tandem arrière particulier qui fait leur originalité. Ces machines furent un temps commercialisées par le réseau Komatsu avant que le numéro 2 mondial ne lance ses propres modèles. Quant à Doosan, le nouveau venu dans le secteur affiche ses ambitions. Ce conglomérat coréen, ancien brasseur de bière, aujourd’hui présent dans l’industrie et la défense a d’abord acquis en 2005 son compatriote Daewoo Heavy Industries, constructeur de pelles. Puis ce fut en 2007 le rachat de l’américain Bobcat, l’un des grands noms du matériel compact. Avec les matériels lourds de Moxy, Doosan prouve qu’il s’intéresse à tous les segments du marché, y compris les carrières : « nous prévoyons de multiplier par 5 le chiffre d’affaires de Moxy d’ici à 2012 en nous appuyant sur notre réseau de 300 concessionnaires aux Etats-Unis, en Europe et en Chine ». En Chine ? Pour l’instant l’ensemble du continent asiatique ignore le tombereau articulé, contrairement à l’occident où il est très présent. Doosan pourrait peut-être grâce à la bonne implantation de ses pelles dans l’Empire du Milieu, ouvrir un nouveau marché.

Gilles Rambaud

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X