Règles techniques

Dix nouveaux signataires pour la charte HQE Performance

Dans le cadre de ses 8èmes assises nationales, l’association HQE a dévoilé l’identité des 10 nouveaux signataires de la charte HQE Performance. Un renfort qui porte à 44 le nombre de contributeurs à la construction de ce référentiel destiné à l’évaluation de la performance environnementale des bâtiments sur l’ensemble de leur cycle de vie.

Un maître d’ouvrage (Foncière des régions), cinq maîtres d’œuvre (AIA, Egis, Atelier BLM/ Atelier BLM Sud/Edda Ingénierie/Atelier Architectures et Paysages, TCEP/Acuna, AETIC), une association de constructeurs (Maisons de qualité), un syndicat d’industriels (Uniclima), une entreprise (Eiffage) et enfin l’Association des directeurs immobiliers: telle est la liste des 10 acteurs du BTP qui se sont réunis hier à Paris pour signer la charte environnementale « Construisons ensemble HQE Performance ». Organisé dans le cadre des 8èmes assises nationales de l’association HQE et en présence de Benoist Apparu, secrétaire d’Etat en charge du logement, l’évènement a été l’occasion de rappeler la teneur et les ambitions de ce référentiel en cours d’élaboration dont le manifeste d’engagement, lancé à Avignon il y a tout juste un an, compte à présent 44 signataires. L’idée est en l’occurrence de « définir des bases techniques susceptibles de donner naissance à un label basé sur des exigences de performances globales concernant l’ensemble du cycle de vie du bâtiment (édification, entretien, réhabilitation et démolition), en prenant en considération leurs caractéristiques énergétiques et environnementales au regard des émissions de gaz à effet de serre, de la consommation d’eau et de la production de déchets. » Par sa signature, chaque acteur s’engage non seulement à participer aux travaux d’élaboration du référentiel, mais aussi à le tester et à le promouvoir, en France comme à l’international. « Notre pays a beaucoup à apporter au reste du monde, dans le domaine de la qualité de l’air intérieur (QAI) notamment », estime Michel Havard, président de l’association HQE. Traitée sous l’angle des protocoles de mesure, la QAI est en effet bien représentée dans les 21 points du plan d’actions arrêté pour 2012, au même titre que le mode d’affichage des performances atteintes ou encore l’établissement des données et des outils méthodologiques nécessaires à la réalisation des analyses de cycle de vie. La finalisation du référentiel est attendue pour la fin de l’année prochaine.

 

 

 

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X