Logement

Dix ans après les émeutes, dix chiffres à retenir sur la rénovation urbaine

Mots clés : Bois - Sécurité publique

Une décennie après la mort de Zyed Benna et Bouna Traoré à Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, le Moniteur.fr fait le point sur les budgets investis dans les quartiers difficiles.

Le 27 octobre 2005, Zyed Benna et Bouna Traoré mourraient dans un transformateur électrique de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) après s’y être cachés pour échapper à un contrôle de police. Un drame qui embrasa les banlieues de toute la France. Dix ans après la vague de violence que les médias ont appelé « les émeutes urbaines », le Moniteur.fr fait le point sur les moyens alloués à la politique de la ville depuis ces événements.

47,8 milliards d’euros investis jusqu’en 2020 dans les quartiers ANRU, qui ont bénéficié du programme national de...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X