Profession

Disparition de l’architecte Pierre Colboc

Mots clés : Architecte

L’un des derniers architectes Grand prix de Rome est décédé le 3 novembre…

Né en 1940, issu d’une dynastie d’architectes, Pierre Colboc s’est éteint ce 3 novembre 2017. Il était l’un des derniers architectes «Grand prix de Rome». Pionnier dans le domaine de l’advocacy planning – urbanistes défenseurs des plus défavorisés – qu’il pratiqua aux Etats-Unis avant de revenir en France; son intérêt pour la ville le conduisit à l’Agence parisienne d’urbanisme (Apur) et le porta à réaliser des projets  de renouvellement urbain et de reconversion.

Jean-Paul Philippon et Pierre Colboc furent associés de 1972 à 1986, avec Renaud Bardon, notamment pour le concours et la réalisation du musée d’Orsay (Paris VIIe) au sein de l’équipe ACT architecture, constituée pour la circonstance. «Pierre était une personnalité exceptionnelle et ce fut pour moi un moment intense» souligne Jean-Paul Philipon dans un bref communiqué.

Parmi les œuvres plus récentes de Pierre Colboc figure le musée de l’Hospice Saint-Roch à Issoudun (Indre).

Les obsèques de Pierre Colboc auront lieu le jeudi 9 novembre 2017 à 11h en l’église Notre-Dame-de-Compassion, place du Général Koening à Paris XVIIe. Inhumation à 15h30 au cimetière de Sceaux.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X