Profession

Disparition de l’architecte Nathalie Bodiansky

Mots clés : Architecture - Conservation du patrimoine

Architecte à la direction du patrimoine et de l’architecture (DPA) de la Ville de Paris, Nathalie Bodiansky est décédée le 13 novembre à l’âge de 55 ans…

Au côté de la maîtrise d’œuvre puis de la maîtrise d’ouvrage, Nathalie Bodiansky a su combiner sérieux, modestie et personnalité, trois qualités trop peu conjuguées dans le secteur de l’architecture et de l’urbanisme, et qui ont marqué de leur empreinte nombre de projets dans lesquels elle s’est impliquée. Diplômée de l’école d’architecture de Paris-Belleville en 1991, elle se forme au sein de différentes agences, comme celle de Claude Parent où le maître de l’architecture oblique accueille, non sans fierté, la petite fille de Vladimir Bodiansky, l’un des ingénieurs phare du Mouvement Moderne, celui de Le Corbusier, Lods, Candilis, etc.

Puis, d’agence en agence, elle affine ses compétences, notamment chez Yves Lion, Ripault-Duhart, Chaslin-Guédot, Dottelonde, expériences entrecoupées par une année passée à Delhi chez Raj Rewal, l’une des plus importantes agences en Inde: la méthode de travail, qui échappe à la standardisation des procédés de construction, lui permet d’aiguiser son regard sur l’art du détail alors peu cultivé chez les architectes français. Une expérience fondatrice qu’elle mettra ensuite au service de la maîtrise d’ouvrage à partir de 2003 en tant qu’architecte à la Ville de Paris d’abord au sein de la Direction de l’urbanisme puis à la Direction du patrimoine et de l’architecture (DPA). Mais aussi à la Société immobilière d’économie mixte de la Ville de Paris (Siemp) où elle fut un temps détachée pour piloter des projets de logements sociaux par lesquels de nombreuses jeunes agences ont fait leurs premières armes en commande publique. Revenue en 2010 à la DPA, Nathalie Bodiansky était chef de projet pour la programmation de projets majeurs de la mandature. En 2013, elle a été promue au grade d’architecte-voyer en chef.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X