Transport et infrastructures

Dexia s’intéresse au projet de canal entre mer Rouge et mer Morte

Le groupe bancaire franco-belge Dexia s’intéresse au financement du projet de construction d’un canal reliant la mer Rouge à la mer Morte.
Ce projet est estimé à au moins 3,5 milliards de dollars et concernerait Israël, la Palestine et la Jordanie, qui ont lancé conjointement une étude de faisabilité en décembre. Il comprendrait trois phases, dont la construction d’un canal de 180 km, d’une centrale électrique et d’une usine de dessalement. La France, les Pays-Bas, le Japon et les Etats-Unis ont octroyé 9 millions de dollars à l’étude de faisabilité, qui doit durer deux ans et dont le coût est estimé à environ 15 millions.

Plus d’informations sur le BTP en Europe avec Le Bulletin européen du Moniteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X