Entreprises de BTP

Destruction d’emplois revue à la hausse par Jacques Chanut, président de la FFB

Compte tenu de la baisse d’activité du secteur, la Fédération française du bâtiment (FFB) tablait en mars lors d’un point de conjoncture sur la suppression de 30 000 équivalent-emplois à temps plein sur l’année essentiellement par non-remplacement des départs à la retraite. Ce sera plutôt 45 000, selon son président, Jacques Chanut, interviewé le 24 août sur France Info.

La chute est plus brutale que ce que l’organisation professionnelle l’avait prédite et espérée, mais Jacques Chanut estime que la prise de conscience du gouvernement en 2014 sur les besoins en logement des Français et les plans de relance de la construction qui ont suivi (ndlr: mesures Pinel pour le neuf, mesures Royal et loi transition énergétique pour la rénovation) devraient permettre de sortir du tunnel. Malheureusement, il faudra encore un peu de temps pour en voir les véritables effets.

 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X