Industrie/Négoce

Descours & Cabaud poursuit sur la voie de la croissance

Mots clés : Entreprise du BTP

Le leader lyonnais de la distribution pour l’industrie et le BTP voit son chiffre d’affaires croître de 8% en 2016. Une croissance principalement portée par ses implantations à l’international.

Alain Morvand, président du directoire du groupe lyonnais de distribution de fournitures et de services pour l’industrie et le BTP, a de quoi se réjouir. Tous les clignotants de son activité sont au vert, ou presque. A commencer par la croissance de son chiffre d’affaires qui a passé la barre des 3,2 milliards d’euros en 2016. Une croissance essentiellement portée par les activités du groupe à l’international. Et Alain Morvand d’illustrer: «En 2003, nous étions présents dans quatre pays et nous réalisions 90% de notre chiffre d’affaires dans l’hexagone. En 2017, nous sommes présents dans quatorze pays et la part de notre chiffre d’affaires en France est passée à 74%.» Et les ambitions ne s’arrêtent pas là. «Nous visons 40% de part d’activité à l’international d’ici à 2020», précise le dirigeant. Une demi-douzaine de dossiers d’acquisition à l’international a de bonne chance d’aboutir cette année. Côté finance, les ratios restent excellents. «Le résultat courant avant impôt a progressé de près de 50% entre 2015 et 2016, passant de 76 millions à 113 millions d’euros», annonce Alain Morvand. Et avec un taux d’endettement net à 54% et un cash-flow qui progresse de 25%, le groupe a les moyens de ses ambitions. Côté investissement, Descours & Cabaud parachève la constitution d’un réseau logistique capable de «couvrir l’Europe avec des solutions qui puissent garantir à nos clients un service à J+1 sur une large gamme de produits». Prestataires extérieurs ou développement de ses propres plates-formes, le groupe va investir 30 millions d’euros entre 2016 et 2018 pour mettre en place ce réseau.

 

Constitution d’un vivier de jeunes talents

 

Trois activités sont particulièrement porteuses pour le groupe: la fourniture l’industrie et le bâtiment, les équipements de protection individuelle (EPI) et les métiers de l’eau. «L’activité BTP est repartie au second semestre, notamment chez les majors. Seule l’activité chauffage connaît un ralentissement sur 2016». Toujours en croissance, le marché des EPI reste un axe de développement pour le distributeur, notamment en termes d’offres de services. «Nous avons racheté une petite entreprise spécialisée dans la maintenance et la vérification des EPI de catégorie 3», illustre-t-il.

Pour ancrer le groupe dans cette dynamique, l’équipe RH accompagnée de 120 collaborateurs a établi un référentiel de management centré sur ses valeurs socles que sont l’unité, la transparence et l’audace. Et pour accompagner le développement de ses activités, la DRH du groupe a lancé un autre chantier: celui d’attirer et de former les talents de demain. Près de 200 jeunes, de niveau bac pro à ingénieur, seront intégrés cette année par la voie de l’alternance sur des métiers commerciaux et techniques.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X