Chantiers

Désamiantage surprise d’un immeuble rénové

Mots clés : Bâtiment et santé

L’immeuble de la foncière Gecina situé rue d’Amsterdam à Paris a été livré fin 2016. Le diagnostic pour repérer les zones amiantées reste un cas d’école. Retour sur des opérations en forme de cas d’école.

Situé rue d’Amsterdam, à Paris (VIIIe), l’immeuble de 12 300 m² appartient à la foncière Gecina depuis 2002. « En termes d’amiante, c’est un cas d’école », explique Thierry Hanshaw, responsable de programme chez Gecina. Le bâtiment a, en effet, été lourdement restructuré en 1995, soit deux ans avant l’interdiction totale d’utiliser de l’amiante. « Ce matériau était déjà tristement célèbre à l’époque, nous pensions donc ne pas en retrouver lors du diagnostic », poursuit-il. D’autant plus que le document technique amiante (DTA) indiquait aussi son absence.

Or, après deux...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X