Culture

Des « Trésors d’architecture » à (re)découvrir à Bruxelles…

Mots clés : Architecture

Des prémices de l’Art nouveau jusqu’à l’exposition universelle de 1958, le « Centre international pour la ville, l’architecture et le paysage » (Civa) présente, jusqu’au 13 septembre, les « trésors » des archives d’architecture moderne (AAM).

C’est une petite exposition, certes, mais « Trésors d’architecture » ne livre que des pépites piochées dans les fabuleuses réserves des Archives d’architecture moderne (AAM). Ce parcours, qui embrasse la période qui va de l’Art nouveau à « l’Expo 58 » (et son célèbre Atomium) met en scène un florilège de pièces rares ou inédites, de Victor Horta, Henry van de Velde et autres petits et grands maîtres de l’architecture belge et bruxelloise.

 

Pompe

 

En partant des singuliers travaux d’Antoine Pompe (mort à 107 ans, intimement convaincu de l’existence d’une vie sur Mars ; bref, un rien original ce garçon, non?) pour arriver jusqu’à des travaux exhumés du « fonds Blaton », dernier grand fonds arrivé en 2013 aux AAM, l’exposition passe en revue les grands thèmes de l’époque : « La sauvegarde du patrimoine Art nouveau », « Le passage de la maison bourgeoise à l’immeuble à appartements », « La ville du futur : utopie et réalité », « Les grands équipements : cinémas, grands magasins, sports, hôpitaux, garages, etc. », « De l’après- guerre à l’Expo 58 ». L’installation s’achève sur la présentation de photographies d’architecture d’époque (Lucien Hervé et bien d’autres, moins connus).

 

Cubex

 

Et à l’occasion de l’incontournable cinquantième anniversaire de la disparition du Corbusier, plusieurs réalisations sont présentées, échelle grandeur, parmi lesquelles la cuisine standard de Charlotte Perriand pour la Cité radieuse (1952) de Marseille et la moins connue cuisine Cubex (1930) de Louis-Herman De Koninck, qui connut un succès de masse en Belgique. Didactique et divertissante, destinée à un large public, cette exposition permet à ses visiteurs de prendre la mesure d’une période particulièrement innovante de l’architecture belge, creuset et miroir des préoccupations intellectuelles d’une époque particulièrement féconde en réflexions esthétiques, techniques, fonctionnalistes aussi bien qu’humanistes.

 

Exposition ouverte du mardi au vendredi, de 12h00 à 18h00, et le samedi et dimanche, de 10h30 à 18h00.
Civa – 55, rue de l’Ermitage, 1050 Ixelles – info@aam.be

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X