Transport et infrastructures

Des TGV aux couleurs d’Air France

Le PDG d’Air France-KLM, Jean-Cyril Spinetta, envisage après la libéralisation totale du trafic ferroviaire passager de faire rouler des TGV aux couleurs de la compagnie aérienne sur certaines destinations, vers 2012-2014.

« Il est fort probable qu’avec la libéralisation du trafic ferroviaire de voyageurs sur les marchés domestiques, il y aura des trains TGV aux couleurs d’Air France par exemple entre Roissy et des villes comme Angers, Tours ou Vendôme », a déclaré M. Spinetta dans le quotidien La Tribune de lundi.
« Nous n’avons pas de projets aujourd’hui, on parle en effet de 2012 voire 2014 », poursuit-il dans le quotidien.

M. Spinetta a régulièrement critiqué les règles de concurrence qui seraient faussées, selon lui, au profit du train à grande vitesse.

« Le TGV est subventionné sur ses infrastructures ce n’est donc pas une compétition loyale avec l’avion », a-t-il notamment estimé en octobre 2005 lors du Cannes Airlines Forum.
« Les péages d’infrastructure payés par la SNCF assurent-ils le retour à l’équilibre sur les capitaux investis? La réponse est non », a-t-il affirmé.

Focus

Repères


En septembre, les députés européens ont voté en première lecture la libéralisation du transport international de passagers dès 2008, et celle du transport national en 2012.
En décembre, les ministres européens des Transports ont trouvé un accord pour une libéralisation du transport ferroviaire international de passagers à l’horizon 2010, mais pas pour le national.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X