Entrepreneurs

Des maisons en terre à l’étude

Au Havre, deux logements sociaux de 150 m² en béton de terre vont voir le jour fin 2015. C’est la quatrième réalisation de l’entreprise normande Cématerre avec ce matériau, constitué de terre extraite sur site, de granulats de béton recyclé, de chaux et de ciment. Baptisé aussi Cématerre, il s’est distingué sur les précédents bâtiments par ses propriétés de régulation hygrothermique. Ici, les logements seront équipés de capteurs mesurant l’inertie thermique et hygrométrique du matériau, et feront l’objet d’une étude menée sur une dizaine d’années par l’Université du Havre.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X