Aménagement

Des logements d’étudiants seront construits dans un ancien squat parisien

L’immeuble du 26 rue de la Tombe-Issoire à Paris (XIVe arrondissement), évacué le 2 septembre par la police, sera « rénové intérieurement » pour le transformer en une trentaine de logements étudiants pour début 2006.

Le promoteur parisien Soferim, propriétaire de l’immeuble depuis mars 2003, a indiqué qu’une autorisation de travaux pour le ravalement et la remise en ordre de la toiture a été déposée, tandis qu’un accord a été pris avec un gestionnaire spécialisé en logements d’étudiants.
A la suite de l’expulsion le 2 septembre des quelque 80 Ivoiriens, qui habitaient cet immeuble, la Soferim a « immédiatement entrepris des travaux d’assainissement du bâtiment ».
« Si les fermetures, les alarmes et le gardiennage ont été renforcés pour éviter un nouveau squat, il a été procédé à une désinfection, à un nettoyage et au démarrage des travaux pour remettre le bâtiment en état d’habitabilité », a ajouté la Soferim.

Cet immeuble avait été déclaré « inhabitable irrémédiablement » à la suite d’un arrêté préfectoral du 30 juin, confirmé par le tribunal administratif le 5 août, avait indiqué le propriétaire début septembre.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X