Chantiers

Des géosynthétiques en renfort sur le chantier de la Tangentielle Légère Nord

Mots clés : Electricité - Equipements électriques - Télécommunications

Sur les lots 101 et 102 du chantier de la Tangentielle Légère Nord (TLN), le fabricant TenCate a fourni 15 000 m² de géosynthétiques de renforcement pour pallier les risques de dissolution de gypse. Il a également fourni un « géosynthétique capteur » doté de fibres optiques pour détecter les mouvements de terrain.

Entre Epinay-sur-Seine et Le Bourget (Seine-Saint-Denis) – soit 11 km –, le tracé de la ligne ferroviaire Tangentielle Légère Nord (TLN) traverse des zones caractérisées par des risques de dissolution de gypse pouvant évoluer vers la création de cavités, voire de fontis (des effondrements de terrain en surface), préjudiciables à la circulation des trams-trains…

Pour pallier ces risques, le fabricant TenCate a fourni sur le chantier 15 000 m² de géosynthétiques de renforcement Geolon constitués de fibres de très haute résistance. Dispositifs de sécurité géotechnique, ces géosynthétiques jouent un rôle de « parapluie » : en cas d’apparition d’un fontis, ils renforcent la plateforme ferroviaire en reprenant les efforts liés au poids du remblai et au trafic.

 

1 200 points de mesure

 

Parallèlement, a été mis en œuvre sur le lot 102 un « géosynthétique capteur » doté de fibres optiques pour détecter l’apparition de cavités souterraines, les localiser et suivre leur développement avant qu’elles n’endommagent significativement la structure. Cette fois, c’est la solution TenCate Geodetect, destinée à détecter les mouvements de terrain, qui a été choisie.

Trois bandes de ces géosynthétiques « intelligents » ont été déployées sur une longueur d’environ 200 m. Parallèles les unes aux autres, elles sont implantées dans le sens de la ligne ferroviaire : une bande sous chaque voie ferrée et une bande dans l’axe entre les deux voies. Ces bandes capteurs permettent de détecter des cavités de 1,5 m de diamètre environ. Au total, près de 1 200 points de mesure peuvent être générés. Une manne d’informations non négligeable pour la direction technique TLN-Centre (SNCF), le maître d’oeuvre Egis Géotechnique et les entreprises du groupe Vinci impliquées sur le chantier.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Vous êtes intéressé par le thème Chantiers ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X