Logement

Des élèves-ingénieurs nantais expérimentent un concept de logement d’urgence en bois

Mots clés : Architecture - Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Conception - Matériel - Equipement de chantier

Le projet «Wood Stock», lauréat du 6e concours de «micro-architecture» Mini Maousse, est réalisé à l’échelle 1 par les élèves-ingénieurs de l’École supérieure du bois (ESB). Une famille s’y installera cet été.

A l’occasion de leur projet de fin d’études, cinq élèves-ingénieurs de 3e année (option «construction bois») à l’ESB ont pris en charge la conception du démonstrateur imaginé par deux étudiants en architecture de l’Ensa Nantes, dans le cadre de la 6e édition du concours Mini Maousse, organisé par la Cité de l’architecture. Sous le thème «la nouvelle maison des jours meilleurs», ce concours portait sur la conception d’un habitat temporaire, économe, modulable et transportable. Sur 200 projets, celui des deux élèves-architectes a été retenu parmi les huit lauréats et a reçu en plus le prix spécial AG2R La Mondiale qui a financé à hauteur de 80 000 euros la construction d’un prototype à l’échelle 1, tandis que Nantes Métropole assurera l’expérimentation avec une famille en situation de précarité.

Le volume de cette construction est des plus simple: un rectangle avec une pente pour l’écoulement de l’eau. La partie la plus basse de plafond est la partie de service permettant une distribution dans la chambre, la salle de bain ainsi que dans l’espace séjour-salle à manger. Une terrasse vient prolonger l’espace intérieur et offrir plus de surface à vivre. Les ouvertures sont positionnées au sud dans la pièce à vivre par l’ensemble du parallélogramme et au nord pour l’entrée et la chambre. Au nord, un mur complète l’esthétique de la façade mais permet le contreventement transversal de la structure. «Grâce à ce mur, l’unité peut se transformer en lieu d’abris ouvert mais couvert permettant un changement d’usage facile» expliquent les architectes qui ont également imaginé la possibilité de coupler facilement plusieurs unités.

 

Mobilisation des savoirs

 

La concrétisation de ce projet a mobilisé au-delà des cinq élèves-ingénieurs impliqués puisqu’une vingtaine d’autres, encadrés par un charpentier de l’Association des compagnons du devoirInstitut de la charpente et de la construction bois (ICCB), ont participé au chantier dans l’atelier de l’école. Tout comme des élèves apprentis du CFA BTP de Saint-Brevin-les-Pins. L’ESB a également fait intervenir ses enseignants pour apporter des conseils sur les performances thermiques et la structure du démonstrateur tandis que les lots externes tels que la plomberie et l’électricité sont assurés par des prestataires de la région.

 

Démonstrateur et expérimentation

 

Suivant le projet des élèves architectes, les futurs ingénieurs ont imaginé un système constructif réalisé à partir de briques de bois dans lesquelles on vient ensuite insuffler de la ouate de cellulose. «Ce système constructif peut également être pertinent pour de l’auto-construction» fait remarquer Adrien Péloquin, un des cinq élèves-ingénieurs en charge de la conception technique. L’unité est réalisée à partir d’une quarantaine d’éléments démontables. Ce démonstrateur de 45m2 réalisé tout en Douglas est actuellement monté dans l’atelier de l’école et sera transporté courant juin sur le Quai Président-Wilson. «Il accueillera une famille en situation de précarité qui va occuper les lieux pour une phase d’expérimentation d’un an» explique Francesca Lanata, enseignante à ESB. Suite à cette période, les partenaires du projet pourraient envisager une fabrication en série.

L’enjeu est de taille car, selon la fondation Abbé Pierre, on estime à 3,5 millions le nombre de personnes en situation de mal-logement en France. Trouver des solutions pour construire des unités d’habitation temporaires, économes, modulables et transportables qui apporterait des solutions rationnelles et économiques à des familles en situation de précarité est devenu d’intérêt public.

 

Wood Stock, l’animation…

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X