Transport et infrastructures

Des drones pour exploiter les carrières d’Eurovia

Mots clés : Entreprise du BTP

Eurovia a signé un contrat-cadre avec cinq prestataires de drones pour réaliser des relevés de données dans ses 240 carrières françaises.

Eurovia a signé un contrat-cadre avec cinq opérateurs de drones – R&Drone, Technidrone, Geoprojection, Air Marine et RScan (une marque de Vinci Construction Terrassement) – pour réaliser des relevés de données dans ses 240 carrières françaises. Les relevés de données par l’acquisition d’images par drones, en quelques heures seulement, puis leur traitement, permettent de créer un modèle numérique de terrain (MNT) complet d’un site afin de calculer, par exemple, la cubature d’un stock de matériaux, d’actualiser le profil des fronts de taille d’une carrière ou de simuler les phasages d’exploitation.

Eurovia ne compte toutefois pas en rester là. La filiale routière de Vinci envisage également d’utiliser des drones pour réaliser des modèles 3D (ou modèle numérique en élévation, MNE) de ses installations industrielles, qui permettront ainsi d’accélérer les processus de définition et de validation des projets. L’emploi d’aéronefs sans pilote permettrait aussi, selon Eurovia, l’automatisation du comptage des stocks de blocs séparateurs pour sa filiale spécialisée dans les équipements de la route, Signature. En outre, l’utilisation de drone aquatique pourrait assurer le relevé bathymétrique du fond des gravières du groupe.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X