Accessibilité

Des affres de la duplicité institutionnelle et autres incompétences …, par Christian François, administrateur de l’Association nationale pour l’intégration des personnes handicapées moteurs

Mots clés : Accessibilité - Gouvernement - Handicap - Normalisation - Marquage CE

La nomination, comme secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, de Sophie Cluzel, suscite l’espoir chez les associations. Mais les derniers textes publiés, qui simplifient les normes d’accessibilité ont été vécus comme un camouflet. Pour Christian François, administrateur de l’Anpihm, il est temps que les politiques et les acteurs de la construction cessent de clamer leur volonté de répondre aux besoins d’accessibilité en dégradant dans le même temps les normes qui les protègent.

Au vu du dernier texte réglementaire en date concrétisant l’ordonnance controversée du 26 septembre 2014, l’arrêté du 20 avril 2017 (relatif aux ERP neufs), aucun enseignement n’a été retenu de l’épisode des sas ( le Conseil d’Etat avait censuré une partie d’un arrêté fixant la dimension des sas dans les parkings car celles-ci ne permettaient pas à une personne en fauteuil de faire demi-tour, ndlr). Et ce, tant par les rédacteurs des textes réglementaires que par leurs commanditaires politiques et ou hiérarchiques, répondant, sans aucun discernement ni appréhension des conséquences, à la seule obsessionnelle revendication des acteurs de l’ immobilier et de la construction : « simplifier les normes ».

L’ancienne déléguée ministérielle à l’accessibilité, Marie Prost-Coletta ne déclarait-elle pas : « c’est ça la simplification : faire baisser les coûts de construction et les coûts de rénovation également. Par exemple, les portes devaient faire 83 cm dans le texte d’origine, on est arrivé à baisser le seuil à 77 cm, sachant qu’un fauteuil mesure 70 cm. Il ne faut pas mettre de l’argent là où ça ne sert à rien ! ».

Deux remarques s’imposent face à un tel raisonnement. 

Première remarque : selon une telle logique, les ponts et les tunnels routiers devraient être calibrés selon la largeur d’une Clio puisque cette dernière est le modèle le plus vendu…

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X