Transport et infrastructures

Derniers travaux avant l’ouverture de l’A466 au nord de Lyon

Le barreau autoroutier qui permet de relier l’A6 à l’A46 réalisé par APRR sera mis en service dans quelques semaines. Un chantier qui a nécessité deux ans de travaux.

Cet été, les automobilistes pourront emprunter une toute nouvelle liaison autoroutière située au nord de Lyon qui leur permettra de relier l’A6 à l’A46 plus facilement. Ce barreau de 4 km de 2×2 voies, réalisé par APRR désigné concessionnaire par l’Etat avec Ingérop en maîtrise d’œuvre, devrait accueillir 11 000 véhicules/jour à l’horizon 2020.

Une infrastructure qui ne compte pas moins de cinq ouvrages d’art dont un ouvrage de franchissement de la voie ferrée Paris-Lyon-Méditerranée et quatre ouvrages hydrauliques de décharge en cas de crue de la Saône. Sur l’intégralité du tracé, un dispositif de collecte des eaux ruisselant sur la chaussée a été conçu. Une fois récupérées, ces eaux seront ensuite dirigées vers cinq nouveaux bassins de traitement, puis rejetées après régulation dans le milieu naturel.

Avec les travaux d’élargissement de l’A46 conduit sur 6 km (2×3 voies), le coût des travaux s’élève à 117 millions, financés par APRR qui a obtenu la concession de l’infrastructure jusqu’en 2032.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X