Projets

Démarrage du chantier de réhabilitation de l’ancien hôpital Richaud à Versailles

Laissé à l’abandon depuis plusieurs années, l’ancien hôpital royal de Versailles s’apprête à retrouver une seconde vie. Une opération de sauvetage du patrimoine initiée en 2009 par la Ville de Versailles et France Domaine va permettre à OGIC de restaurer entièrement ce magnifique édifice datant du XVIIIe siècle. Le projet a été confié à l’architecte Jean-Michel Wilmotte qui travaille en association avec Frédéric Didier, architecte en chef des Monuments Historiques.

Commencée en 1781 sous la direction de l’architecte Charles-François Darnaudin, la construction de l’Hôpital Royal de Versailles s’est étalée sur près de 80 ans, ne s’achevant qu’en 1859. D’abord modeste « maison de charité », tenue par les Filles de Saint-Vincent de Paul sous Louis XIV, l’hôpital a accueilli des malades jusqu’à la fin des années 1970.
Au XXe siècle, avec l’accroissement des besoins de l’hôpital, de nouveaux bâtiments ont été construits mais, cette fois, sans aucun plan d’ensemble imposé. Il en a résulté une grande confusion dans l’organisation générale de l’hôpital et une hétérogénéité des constructions. Simultanément, le quadrilatère historique a subi toutes sortes de transformations visant à augmenter la surface disponible et à mettre aux normes les installations techniques. Après le transfert des activités hospitalières vers le site de Mignot en 1981, Richaud allait connaître de longues années d’abandon. Aujourd’hui, la Ville de Versailles et France Domaine ont confié au promotteur OGIC et à l’architecte Jean-Michel Wilmotte en association avec Frédéric Didier, architecte en chef des Monuments Historiques, la restauration de l’ édifice.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X