Economie

Défaillances, construction, ventes…zoom sur les indicateurs de la construction

Des entreprises moins défaillantes, la construction en berne mais des ventes de logements neufs au zénith…S’il est vrai que les ventes d’aujourd’hui feront les mises en chantier de demain, tout n’est pas noir dans les indicateurs de la construction de la semaine.

Construction : baisse des défaillances d’entreprises en septembre

1230 entreprises de la construction ont été jugées défaillantes en septembre, soit 9,4% de moins qu’en août, selon les dernières statistiques CVS-CJO de l’Insee. Le repli est plus marqué dans le secteur qu’au niveau national (- 7,7%).Dans les activités immobilières, le chiffre est quasiment inchangé : 171 après 174 en août et 172 en juillet.

Commentaire : dans la construction, on repasse sous la barre des 1300 défaillances mensuelles.

 

Les mises en chantier continuent de baisser

La publication cette semaine des mises en chantier de logements en janvier – en recul de 6,9% pour les trois mois terminés en janvier qui réduit à 14,3% le repli sur douze mois – a quelque pu éclipsé celle des mises en chantier de locaux, fort mauvaises : elles affichent un recul de 30,6% (France entière) pour le même trimestre et de 23% sur douze mois (à 27,14 millions de m2).Tous les compartiments sont négatifs au cours du trimestre étudié mais l’industrie est particulièrement frappée, avec un effondrement de 64,2% à 712.000 m2 (- 43,4% sur 12 mois à 4,65 millions de m2), les bureaux reculent de 35,8% à 716.000 m2 (- 29,6% sur un an) et le commerce de 22,4% à 767.800 m2 (- 14,7% sur 12 mois à 3,8 millions m2). Les locaux publics ou d’intérêt collectif baissent eux aussi mais moins fortement (- 10% et – 9,2% respectivement).
Les autorisations de construire, qui jouent un rôle d’indicateur avancé, sont légèrement moins mauvaises : – 19,2% sur le trimestre et – 12,7% sur l’année. L’industrie baisse moins qu’elle ne le faisait (- 34,2% sur le trimestre mais – 46,8% sur 12 mois), les bureaux sont dans la même épure et les commerces aussi (sauf sur 12 mois : – 0,9%).

Ventes de logements neuf: toutes les régions en hausse sauf une

Les ventes de logements neufs construits par les promoteurs ont bondi de 74,4% au T4 09/T4 08.C’est le cas dans toutes les régions métropolitaines, précise le MEEDDM, sauf une (Midi-Pyrénées). La hausse dépasse les 70% dans 12 régions et les hausses les plus fortes sont la Franche-Comté, Aquitaine, Pays de la Loire et Bretagne. Fin décembre, le stock était inférieur à son niveau de fin 2008 dans toutes les régions sauf la Corse. Idem pour le prix au m2 des appartements, en hausse dans toutes les régions sauf quatre (Pays de la Loire, Corse, Bourgogne et PACA). Les hausses les plus fortes sont signalées en Basse-Normandie, Aquitaine et Champagne-Ardenne.

Acier : prix en baisse en décembre, hausse à venir

Les prix des produits acier pour le bâtiment ont continué de baisser en décembre : – 1,5% sur un mois, – 17,9% par rapport à décembre 2008 et – 41,9% par rapport à leur sommet, en août 2008, selon l’indicateur FFA/FFB. En moyenne annuelle, le recul a été de 26,1% en 2009.
La majeure partie des produits ont suivi la tendance, les plus fortes baisses étant observées sur les tubes en acier (- 7,9%) et les plats laminés (- 4,8% sur un mois). Seuls sont en hausse les profilés (+ 0,3%), les poutrelles (+ 1,5%) et les treillis soudés (+ 3,6%).
Pour les deux prochains mois, la hausse des coûts des ferrailles, des matières premières et de l’énergie devraient orienter les prix à la hausse malgré la faiblesse de la demande. La hausse serait « contenue » pour les produits béton

Le chiffre de la semaine

334 430


C’est le nombre définitif de logements mis en chantier en 2009 (chiffre corrigé par le ministère de l’Ecologie).

 

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X