Aménagement

Début des travaux d’un complexe portuaire de 47 millions d’euros

Le roi Mohammed VI a lancé mardi les travaux de construction d’un nouveau complexe touristique sur le port d’Asilah (nord), sur la côte atlantique, pour un investissement d’environ 47 millions d’euros.
Ce complexe touristique, dont la construction a été confiée à la société italienne pour le port d’Asilah (SOIPA), sera équipé notamment de deux hotels de luxe, d’un port de plaisance et de pêche pouvant accueillir 500 bateaux, ainsi que d’un amphithéatre.
Le gouvernement marocain et la société SOIPA avait signé le 29 juillet dernier une convention d’investissement pour la réalisation de ce complexe destiné à « renforcer le tissu économique et touristique » de la ville située à 20 kilomètres au sud de Tanger et du détroit de Gibraltar.
Les autorités marocaines tentent de développer la petite ville côtière d’Asilah connue, notamment dans le monde arabe, par son festival culturel du mois d’août, qui rassemble des dizaines d’intellectuels et d’artistes.
Outre le complexe touristique d’Asilah, le roi du Maroc avait posé en février 2003 la première pierre pour la construction d’un nouveau port près de Tanger.
Ce grand port baptisé Tanger-Méditerranée, à 35 km à l’est de Tanger, est financé à près de 40% par des fonds publics marocains qui fournissent 4,9 milliards de dirhams (460 millions d’euros). Le reste du financement sera assuré par les Emirats arabes unis et le Koweit.
La construction des ouvrages de base de ce nouveau port a été confiée au groupe français Bouygues.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X