Aménagement

Début d’inventaire du patrimoine géologique français

Mots clés : Qualité de l'eau, de l'air et du sol

La France a lancé jeudi l’inventaire de son patrimoine géologique, qui devrait déboucher sur la rédaction d’une liste des sites remarquables du pays, afin de mieux les protéger.

« Un tel inventaire existait depuis longtemps pour la faune et pour la flore. On avait oublié que les cailloux appartiennent aussi à la nature », a souligné Patrick De Wever, du Muséum national d’histoire naturelle qui assure la direction scientifique du projet. Les données recueillies seront accessibles en ligne.

L’objectif est de fournir un outil aux aménageurs, pour éviter qu’un site unique ne soit détruit lors de la construction d’un lotissement ou d’une route. « Avant d’envisager une protection, il faut d’abord savoir ce qui existe », a expliqué Patrick De Wever. « Il faut permettre au plus grand nombre de s’approprier cette connaissance qui est souvent entre les mains de spécialistes ». Cet inventaire permettra également aux enseignants de repérer les sites géologiques intéressants à proximité de leurs écoles.

Le recensement mettra largement à contribution les passionnés. « L’apport du milieu associatif est la condition sine qua non de la réussite d’un tel projet », a relevé Christian Ravenne, de la Société géologique de France. En dépit de deux siècles d’exploration du sous-sol français, un tel outil manquait curieusement sous forme centralisée, standardisée et hiérarchisée.

Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), l’organisme public en charge des recherches sur le sous-sol, s’était jusqu’ici focalisé « sur des connaissances géologiques appliquées pour l’industrie, sans s’intéresser aux aspects patrimoniaux, » a expliqué son représentant Pierre Nehlig.

Une bonne partie des données nécessaires sont certes déjà disponibles, mais il faut encore vérifier sur le terrain l’état des sites, notamment au niveau de la sécurité. Une carrière pourra aussi avoir été rebouchée. La région Bretagne, qui a déjà achevé cet exercice il y a plusieurs années, a recensé 153 sites géologiques remarquables sur son territoire, dont 38 d’intérêt national ou international.

Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X