Immobilier

De La Rochelle à Bayonne, les Pyramides d’argent 2016 d’Aquitaine et de Poitou-Charentes

Les beaux jours marquent, avec ces Pyramides d’argent de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), le retour d’un sentiment d’optimisme chez les promoteurs aquitains et poitevins. Un palmarès qui reflète le dynamisme de la production. Le grand prix va à une opération rochelaise.

Plus de 500 personnes ont participé à la 12e cérémonie des Pyramides d’argent de la Fédération des promoteurs immobiliers d’Aquitaine – Poitou-Charentes. Tous les lauréats participeront à la finale des Pyramides d’or lors du congrès national de la FPI à Nice, les 25 et 26 juin.

Le grand prix régional revient au promoteur rochelais Eden Promotion, pour son programme Vibrato à La Rochelle conçu par le jeune cabinet rochelais Alterlab. Un programme d’habitation collectif et participatif situé près du centre de La Rochelle et de la zone naturelle des marais de Tasdon. Ce programme comprend vingt logements collectifs et cinq logements sociaux. Originalité: un habitat participatif centré autour d’un jardin partagé, sur lequel ouvrent les pièces de vie et les terrasses privatives. Il propose également des espaces de vie communs: studio d’accueil pour recevoir la famille, salle commune avec terrasse. Et, bien sûr, utilise une centrale photovoltaïque intégrée et une conception qui assurent un gain de 46% de consommation d’énergie primaire. Alterlab a été notamment lauréat en 2015 du Palmarès «construction bois régional», dans la catégorie «extensions/surélévations» et reçu également le prix régional Poitou-Charentes en 2009 pour des logements BBC en éco-matériaux.

Le prix de l’immobilier d’entreprise revient à l’opération d’Eiffage pour la réhabilitation de la Halle Debat-Ponsan sur le secteur Euratlantique, dessiné par ANMA (Agence Nicolas Michelin & Associés). L’opération, en bord de Garonne, réhabilite les anciens abattoirs de Bordeaux. Un tiers de l’emprise de la halle (275 m de longueur) a été démoli. Le premier îlot rénove l’enceinte de béton armé de 1938, pour y installer 4 500 m2 de commerces et activités tertiaires, dont 990 m2 en mezzanine utilisant les voûtes existantes. Un second îlot accueillera un immeuble R+8 (18 200 m2 de plancher) avec trois bâtiments disposés en peigne qui reprennent l’emprise élargie de la halle. Il abritera commerces, cinéma, un hôtel 4 étoiles et des bureaux et parking en sous-sol. Livrable en 2018.

Le prix GRDF-grand public, décerné pour la première fois par des internautes, récompense l’opération de Bouygues Immobilier de l’Atelier à Bordeaux, conçu par les Bordelais de l’Atelier Alonso Sarraute. Ce programme est composé de 24 appartements haut de gamme, du studio au T4 avec parking privatif, doit être livré au 3e trimestre 2017.

Le prix bâtiment connecté-EDF, récompense une autre opération rochelaise d’Eden Promotion, réalisée par les architectes Gravière & Foulon (Saintes, Charente-Maritime): le programme Les Rives Ouest, propose 30 appartements et onze maisons individuelles proches du vieux port.

Le prix de l’innovation industrielle, récompense Cogedim Aquitaine pour le Domaine de Guillemont à Canéjan (Gironde), par Hubert de Folmont-Jean-François Camus. Un programme de 133 appartements, 89 logements sociaux, et 60 maisons à ossature bois, proche d’un parc adossé au vignoble de Pessac-Léognan.

Le prix de la conduite responsable d’opérations, nouvelle catégorie créée par l’Apave, revient au promoteur toulousain Belin L’Immobilier pour son opération Art’déco à Bayonne, réalisée par Design Studio Architectes. Le promoteur toulousain, basé également à Bordeaux et Bayonne, signe ici la réhabilitation à neuf de l’ancien hôtel des Postes, de style Art Déco, au cœur de Bayonne. Réalisé en 1930 par les Architectes Godefroy & Soupre, l’immeuble a fait l’objet d’une transformation pour créer 17 appartements de prestige T1 à T4 en duplex, de grande hauteur, avec terrasse et jardins d’hiver. Il sera livré à l’été prochain.

Le prix de la mixité urbaine de Chevreuse Courtage, récompense Nexity Georges V Aquitaine pour son opération Bordeaux Lucien-Faure avec BE Paris. Un petit immeuble mixte qui abrite une résidence étudiante et une résidence pour personnes âgées.

Le prix du parcours résidentiel du CCF, va aux promoteurs aquitains Aquipierre et Id&al Groupe, pour leur programme «La Libellule-LeMascaret» à Bègles (Gironde) par les architectes fribourgeois de Gies Architekten BDA. Les quatre copropriétés distinctes sont composées chacune de 25 logements BBC, traversants ou bi-orientés et d’un local commun, qui peut devenir chambre d’ami, atelier, buanderie. Deux d’entre elles comprennent quatre bâtiments R+2 vis-à-vis, les logements qu’elles abritent s’accèdent de l’extérieur via des perrons privatifs, les deux autres sont composées d’un bâtiment R+2 jumelées à un plot chacune.

Enfin, le prix de la première réalisation récompense Héritage Urbain (Mérignac) pour son opération Alpha (20 logements) sur l’axe central du quartier Bastide en rive droite de Bordeaux, conçue par l’Atelier Cambium.

Et le jury a également décerné un coup de cœur à l’Immeuble Lafayette d’Aquipierre à Bordeaux.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X