Economie

Dans les travaux publics, la croissance se fait toujours attendre

Mots clés : Travaux publics

Dans son bilan de conjoncture pour août 2017, la Fédération nationale des Travaux publics ne peut que constater une stabilisation de l’activité. Les carnets de commandes se remplissent, le moral des entreprises est bon, mais les paiements se font attendre.

 

La saison estivale a été rude pour les travaux publics. Après un mois de juillet en berne (-2,3% d’activité vs juillet 2016), août a suivi le mouvement. Les travaux réalisés ont en effet reculé de 2,1% par rapport à la même période en 2016 . En cause, de fortes chaleurs qui ont vu le nombre d’heures travaillées se contracter en août (-2,5% vs août 2016).

L’été désormais passé, la Fédération nationale des Travaux publics (FNTP) constate que l’activité sur les huit premiers mois de l’année repasse légèrement dans le rouge, pour se stabiliser à un petit -0,2% en valeur. « En données brutes, les travaux sont cependant en hausse de 1,4%, note la FNTP. Cette tendance cache de fortes disparités par territoire, et par métier. »

Pourtant, du côté des prises de commandes, les signaux sur les deux tiers de l’année sont toujours au vert. Le nombre de marchés conclus a ainsi progressé de 10,2%, malgré une légère baisse sur le seul mois d’août (-1,1%). Les attributions du Grand Paris jouent toujours un rôle primordial dans cette croissance à deux chiffres en 2017.

 

Alors, comment expliquer un tel contraste ? Dans les couloirs de la FNTP, certains ont leur petite idée sur la question. Les carnets de commandes se remplissent, les entrepreneurs retrouvent le moral et sont globalement assez confiants. Mais les facturations, base sur laquelle s’appuient les chiffres de l’activité, se font attendre. « Le jour où les premiers versements, notamment sur le Grand Paris, seront effectués, la croissance pourrait s’accélérer de façon considérable », nous explique-t-on. Un peu de patience, donc. Les +2,5% attendus pour 2017 pourraient arriver très vite.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X