Industrie/Négoce

Dans les négoces, le vol est désormais bien surveillé

Mots clés : Distribution - Logiciels - Outils d'aide

Face à une progression des risques de vols sur leurs sites, les négoces améliorent leur protection, notamment avec les caméras sous IP ou les logiciels embarqués.

 

« Jusqu’ici, des distributeurs du secteur bâtiment avaient l’habitude de mettre en avant, à destination des clients professionnels, des produits à forte valeur ajoutée, comme l’électroportatif, mais sans prendre trop de précautions. Or, l’arrivée d’un public de particuliers a modifié la donne, explique Frédéric Peyrot, directeur marketing et technique de Delta Security Solutions. Contrairement à la GSB, et même s’il ne faut pas généraliser, le négoce a moins anticipé ses besoins de sécurité ». Quand les sites sont fermés, de nombreuses failles apparaissent : bardages découpables et sans parpaings, toits et fenêtres accessibles, grillages peu élevés. Pour contrer ces risques, la vidéosurveillance est une solution adaptée : « Les détecteurs volumétriques sur les points de passage obligés avant l’accès aux produits de valeurs, c’est-à-dire en amont de la périmétrie du bâtiment, s’avèrent efficaces », poursuit Frédéric Peyrot. Sans voisinage direct, une barrière infrarouge ou une détection de coupe du grillage sont pertinents, mais lorsque l’environnement est dit « hétérogène », les nouvelles technologies peuvent prendre le relais, avec la vidéo analytique. De bonne qualité, elle est capable de distinguer un être humain d’un animal. Le développement des caméras sous IP (Internet Protocole) avec des logiciels embarqués démultiplie les solutions : « Ce peut être une détection d’intrusion, un haut parleur sous IP qui se déclenche avec message pré enregistré ou en temps réel quand le magasin est fermé », détaille Azad Kamooshi (Axis). Quand le point de vente est ouvert, les caméras peuvent contrôler entrées et sorties. La protection des produits sensibles reste cependant nécessaire : « Suite à une augmentation des vols, des agences de négoces en matériaux de construction ont choisi de s’équiper à la fois en camera de vidéosurveillance et en matériel de lutte contre le vol,  notamment avec des antennes antivol et avec ce que nous appelons le câblé ok ajustable afin de sécuriser des outils en démonstration », explique  Clémence Silvestre, responsable marketing et communication de Checkpoint Systems

 

Le marketing, l’autre côté de la sécurité

 

La surveillance contre le vol devrait permettre une nouvelle approche marketing : « Les caméras de surveillance sont de plus en plus intelligentes et deviennent des points de collectes d’informations, souligne Azad Kamooshi (Axis). La surveillance peut être, par exemple, rattachée au système de facturation pour connaître le taux de transformation, s’intéresser à la reconnaissance de genre (sans enregistrement) ou au taux d’occupation d’un coin de vente et à la gestion des files d’attente ». Frédéric Peyrot confirme : « A conditions d’être biens installées, autant en intérieur qu’en extérieur, les caméras peuvent permettre d’identifier zones froides et chaudes en matière de passage ». Justement, une étude d’IHS Markit prévoit une progression annuelle de 19 % du segment du marché du comptage de personnes entre 2016 et 2022.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X