Entreprises de BTP

« Dans le gros oeuvre, les prix restent dramatiquement bas », Didier Brosse, président de l’Union des métiers du gros oeuvre

Mots clés : Innovations - Matériel - Equipement de chantier

Alors que se tiennent les Rencontres des métiers du gros œuvre, les 11 et 12 septembre, à Toulouse, les entreprises de gros œuvre souffrent toujours des prix « dramatiquement » bas, selon le mot de Didier Brosse, président de l’Union des métiers du gros œuvre (UMGO-FFB). Pour contrer ce climat morose, l’organisation met en avant l’idée d’innovation.

Comment s’est tenu le premier semestre 2015, en termes d’activité économique, par rapport à 2014 ?

Didier Brosse : Depuis le début de l’année, nous souffrons de la baisse des...

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X